Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Éléphants, humiliés par le Pays-Bas et surpris par la Guinée, malaise au sein du groupe ? L'espoir demeure
 
CIV-Guinée à Bouaké (Ph)-

© koaci.com – Mercredi 14 Juin 2017 -Les débuts de Marc Wilmots Search Wilmots avec la sélection ivoirienne ne sont pas fameux.

En deux sorties, deux défaites ont été infligées à la Côte d’Ivoire. D’abord elle a été sévèrement battue par la Hollande en amical 5-0 et surprise à domicile par la Guinée 3-2 lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019.

Si, il est trop tôt de tirer à boulet rouge sur le technicien Belge et son équipe, il est aussi difficile de cacher le soleil avec la main, car selon des informations en notre possession, le feu couve au sein de la sélection nationale.

Le problème de capitanat soulevé dans des médias locaux ne serait pas une rumeur comme on a tenté de la faire croire.

Yao Kouassi Gervais dit Gervinho Search Gervinho capitaine de la sélection depuis le retrait de Yaya Touré aurait été mis au-devant des faits lors du regroupement à Liège en Belgique pour la rencontre amicale contre la Hollande.

Il lui aurait été signifié par l’entraineur, que désormais le brassard ne sera plus l’affaire d’un seul joueur, mais de tous. Chose qu’il aurait mal pris et a trainé les pas pour rejoindre le groupe à Abidjan en vue du départ de Bouaké. Conséquence, il n’a pas finalement pris part au match face au Sily de Guinée.

Un autre cadre ne serait pas aussi en odeur de sainteté avec le patron du staff technique des éléphants. Il s’agirait de Geoffroy Serey Dié Search Serey Dié qui assumait le rôle de capitaine après la blessure de Gervinho.

Le sociétaire du FC Bâle n’aurait pas également apprécié de la manière dont les choses se sont passées et aurait commencé a boudé Marc Wilmots. Il était aussi l’un des grands absents de la bataille de Bouaké.

Si ces informations qui nous ont été rapportées sont avérées, tout porte à croire qu’il y a un malaise Search malaise au sein du groupe , ce qui n’augure pas des lendemains meilleurs pour obtenir de bons résultats.

Néanmoins l’espoir demeure avec les talentueux joueurs binationaux qui ont décidé de porter la tunique de leur pays d’origine.

Ce n’est pas la première fois que l’équipe ivoirienne se retrouve dans un tel cas de figure. La dernière et celle qui aura marqué tous les esprits est la génération Didier Drogba.

Pour rappel, après la Can 2002 au Mali où Côte d’Ivoire avait terminé à la 16è place sur 16 pays, le football ivoirien avait connu un véritable chamboulement. 





Notamment avec un nouveau président de la fédération en la personne de Jacques Bernard Anouma qui avait succédé à feu Dieng Ousseynou.

L’ex argentier de la présidence ivoirienne à son tour avait fait appel en 2003 à un technicien chevronné d’alors, le Français Robert Nouzarret.

Ce dernier avait alors tourné la page de la génération des joueurs comme Bakayoko Ibrahim, Diabaté Lassina et autres, pour des garçons jusque-là inconnus du grand public sportif ivoirien, parmi lesquels se trouvait un certain Didier Drogba. La suite on la connait.

Même si la Côte d’Ivoire n’avait pas participé à la CAN 2004 en Tunisie, cette génération a écrit l’une des plus belles histoires du football ivoirien avec une participation pour la première fois à une coupe du monde en 2006 en Allemagne.

Espérons que, ce sera pareil pour cette équipe en reconstruction qui a pour principal objectif de remporter la CAN 2021 qui sera organisée par la Côte d’Ivoire, comme le croit son sélectionneur qui demande de la patience aux supporters.

« Mon équipe est en totale reconstruction avec des jeunes joueurs. Dans la volonté on doit pouvoir faire plus et donner plus dans l’avenir. Il faut de la patience », a déclaré Marc Wilmots Search Wilmots après la défaite contre la Guinée (2-3).

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
21764 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 14/06/2017
  5 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions XIX
 
Peut-etre ? peut-etre ! mais cette histoire de brassard "l'affaire de tous" est assez intrigante : Est-ce ainsi que cela se passe en Occident ? Tout ce beau monde peut etre talentueux, mais tout le monde n'a pas la meme capacité de meneur d'hommes. A mon avis, le brassard dev...
Peut-etre ? peut-etre ! mais cette histoire de brassard "l'affaire de tous" est assez intrigante : Est-ce ainsi que cela se passe en Occident ? Tout ce beau monde peut etre talentueux, mais tout le monde n'a pas la meme capacité de meneur d'hommes. A mon avis, le brassard devrait eret l'affaire de ceux qui ont la capacité de leader.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login