Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Divorce PDCI-RDR, KKS invite Bedié à prendre ses responsabilités et propose une «transition» démocratique pour garantir la paix
 
KKS mardi à Abidjan (Ph KOACI)

© koaci.com – Mercredi 1er Août 2018 - La situation socio-politique ivoirienne vire à l'orage ces derniers jours depuis le divorce consommé entre les principaux alliés au pouvoir, le PDCI Search PDCI et la RDR Search RDR après la mise en place par la président Ouattara Search Ouattara d'un parti unifié RHDP sans le parti de Bedié du fait que ce dernier ne souhaitait son effectivité avant la présidentielle de 2020.

Konan Kouadio Siméon qui se définit comme réconciliateur neutre a élevé mardi, lors d’une rencontre avec la presse dont KOACI, de vives préoccupations par rapport à la situation et proposé une transition démocratique pour vider tous les contentieux des trente (30) dernières années.

Le candidat malheureux aux élections présidentielles de 2010 et 2015, se prononçant sur le thème, « CI : divorce des alliés au pouvoir, le piège. Quelle alternative pour éviter le chaos ? », a fait observer que, le divorce entre les deux alliés de la coalition au pouvoir est un piège.

« Il s’agit ici d’un couple qui n’a jamais eu de cesse de nous mettre en garde contre les conséquences gravissimes de son éventuelle désunion sur l’ensemble de la nation. Et, à mon avis, nous aurions torts de minimiser ou de sous-estimer une telle menace, au risque de paraitre comme de véritables incorrigibles, au regard de notre histoire récente », a fait observer le président de l’Initiatives Pour la Paix en Côte d’Ivoire (IPPCI).

KKS s’insurge contre les alliances du « deux contre un », qui ont été à la base des différentes crises survenues dans le pays.

Pour le conférencier, le double objectif que le pays doit atteindre est le pouvoir et la paix. Car selon lui, il ne connait aucun homme politique qui aimerait conquérir le pouvoir pour ne pas avoir à l’exercer parce qu’on lui aura servi un coup d’état ou une rébellion, avant de proposer : « « Il impose de façon impérative et urgente la nécessité du consensus national autour d’idées fédératrices et fondatrices d’un nouveau contrat social au service du pardon, la réconciliation, et la paix et partant, de la cohésion sociale, du développement de la Côte d’Ivoire et du bien-être social de nos concitoyens », propose-t-il.

Pour y parvenir, KKS Search KKS exige l’ouverture d’un dialogue national pour la mise en place d’un nouveau cadre politique inclusif pour la transition vers la nouvelle Côte d’Ivoire.

« Si nous voulons vraiment la paix durable et le développement de notre pays, nous ne pouvons plus faire l’économie d’une véritable concertation nationale et d’une véritable transition démocratique. C’est ici et maintenant à l’approche de la fin du mandat de Monsieur Ouattara Search Ouattara qu’il faut en poser avec responsabilité et courage le principe et les termes au lieu de foncer tête baissée vers une élection dont on sait d’ores et déjà qu’elle ne sera pas plus paisible que celle de 2010 », a-t-il prévenu.

L'ancien candidat à la présidentielle a lancé un appel à tous les acteurs et en particulier au Président Henri Konan Bedié, en raison, selon lui, de sa responsabilité morale historique (c’est à lui que le père de la nation a laissé le pays) et en sa qualité de doyen d’âge de tous, pour le rassemblement de tous sans exception afin d’en étudier les modalités.

« Oui Monsieur le Président, Dieu vous redonne là l’occasion de rectifier le tir. Agissez entant que père de tous et au-dessus de toute considération de couleur politique. En agissant ainsi vous aiderez grandement à éviter le piège de la division et à Transformer cette mauvaise passe politique en un tournant gagnant pour la réconciliation nationale et pour chaque habitant de ce pays », a exhorté Konan Kouadio Siméon, avant de conclure. « Nous ne pouvons plus faire l’économie d’une transition, si nous voulons la paix et la réconciliation. Pas d'élection en 2020 dans l'actuel contexte, mais une transition politique», a-t-il martelé.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
20818 Visit(s)    12 Comment(s)   Add : 01/08/2018
  5 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
La transition n'est pas la solution . Meme s'il y a une quelconque transition , les mêmes bêtises et erreurs vont se répéter. Il faut simplement un changement de mentalité et surtout la manière de diriger ce pays. Le pouvoir politique est devenu la source principale pour s'enrich...
La transition n'est pas la solution . Meme s'il y a une quelconque transition , les mêmes bêtises et erreurs vont se répéter. Il faut simplement un changement de mentalité et surtout la manière de diriger ce pays. Le pouvoir politique est devenu la source principale pour s'enrichir vachement et facilement et rapidement avec son clan et se prendre pour des "Dieux".
 
 
Read more
See his contributions Oboba
 
« Nous ne pouvons plus faire l’économie d’une transition, si nous voulons la paix et la réconciliation. PAS D'ELECTION EN 2020, mais une transition politique» Mort de rire, il a perdu toute crédibilité. Il va baser sa transition sous quel critère ? Si nous avons en face des dém...
« Nous ne pouvons plus faire l’économie d’une transition, si nous voulons la paix et la réconciliation. PAS D'ELECTION EN 2020, mais une transition politique» Mort de rire, il a perdu toute crédibilité. Il va baser sa transition sous quel critère ? Si nous avons en face des démocrates il n'y a aucun soucis à se faire. Ouattara s'il est démocrate ne briguera pas de 3 èm mandat. Et ensuite le plus populaire gagnera. A part un suffrage toutes autres fabrications "transition politique" amènera le chaos.
 
 
Read more
See his contributions alpha 05
 
srika@ et oboba@ je suis tres d'accord avec vous.je ne sais pas si ces gens reflichissent avant de parler a la population......je ne sais quoi dire....des politiciens irresponsables mais qui sont responsables de notre MALHEUR ,qui ne pense qu'a eux SEULEMENT...font souffrir la po...
srika@ et oboba@ je suis tres d'accord avec vous.je ne sais pas si ces gens reflichissent avant de parler a la population......je ne sais quoi dire....des politiciens irresponsables mais qui sont responsables de notre MALHEUR ,qui ne pense qu'a eux SEULEMENT...font souffrir la population et demande une TRANSITION POUR QUOI FAIRE....tu finis ton mandat quitte,tu n'es ^pas le seul meilleur ivoirien INTELLIGENT.on nous parle de realisation;et les TAXES-LES CASSES-LES MICROBES-LES AUGMENTATIONS DE CABURANT-TRANSPORT........RIEN POUR LA POPULATION?C'est un ECHEC EN CONCLUSION.ON NE SE DEVELOPPE PAS COMME ça......vous faites croire au gens que tous va bien.MAIS L'ivoirien souffre..c'est du FAUT......QUITTER!!!!!! BANDE DE VOLEUR DU CONTRIBUABLE IVOIRIEN...ET SANGUINAIRE...
 
 
Read more
See his contributions Seplou1er
 
De un la Côte d'Ivoire ce n'est pas l'héritage de Bédié. De deux le pays n'est pas en guerre pour parler de transition. Si vous ne pouvez pas vous faire élire par les élections alors quittez la politique c'est très simple.
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
@alpha 05....... Prends mon "GBO^H" . Toi au moins tu n'es pas un sourd-muet qui regarde une télévision comme bon nombre d’extrémistes ivoiriens qui se comportent comme des vrais moutons et leur berger.
 
 
 
See his contributions AZANUPF
 
Une transition pour que tu soit nommé ministre de la réconciliation? ou bien
 
 
 
See his contributions Zott
 
Une transition est une proposition farfélue.
 
 
 
See his contributions ciskiller
 
Aucun poids politique.
 
 
 
See his contributions Shabaka
 
Voici des gens qui font semblant d'être des opposants. Quand s'offre pour qu'ils fassent vraiment de l'opposition, ils tiennent un discours douteux pour soutenir le pouvoir en place.
 
 
 
See his contributions Babili
 
Sans réforme de la CEI= pas d’elections en CI. Ce sont des choses à réclamer dès 2019 le reste laisser ouattara faire son faro.
 
 
 
See his contributions Babili
 
Les ivoiriens devraient avoir leur idée et intention sur le départ du criminel ouatara que tous ces effets de provocations. Il veut mettre du désordre et prétendre qu’il est le seul à faire la paix en CI. En tout moi je pense que ouattara devrait commencer à construire plus de pr...
Les ivoiriens devraient avoir leur idée et intention sur le départ du criminel ouatara que tous ces effets de provocations. Il veut mettre du désordre et prétendre qu’il est le seul à faire la paix en CI. En tout moi je pense que ouattara devrait commencer à construire plus de prisons et de cimetières car il va rencontrer ivoiriens sur son chemin 2019-2020. Mobilisons nous ..
 
 
Read more
See his contributions Babili
 
Ce sont les émissaires de ouatara le criminel pour tester toute théorie de conservation du pouvoir, tout ceci n’est fait qu’à dessein: tester la réelle force des ivoiriens. Ivoiriens de tous bords,société civile, étudiants ... mobilisons nous pour chasser le criminel ouattara du...
Ce sont les émissaires de ouatara le criminel pour tester toute théorie de conservation du pouvoir, tout ceci n’est fait qu’à dessein: tester la réelle force des ivoiriens.
Ivoiriens de tous bords,société civile, étudiants ... mobilisons nous pour chasser le criminel ouattara du pouvoir.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login