Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Dilemme des opérateurs à 11 jours de la fin de la période de ré-identification des numéros de téléphone
 
Bruno Koné en pleine ré-identification Search ré-identification en février dernier à Abidjan

© koaci.com - Mardi 20 mars 2018 – La finalisation de la procédure actuelle de ré-identification Search ré-identification des numéros de téléphone mobile dont la date butoir a été prolongée au 31 mars prochain serait, à en croire des témoignages concordants, aussi économiquement compliquée que ses délais pas tenables.

Si, selon les informations rapportées, 60 à 70% des abonnés auraient à ce jour rempli leur devoir depuis le lancement de l'opération en septembre dernier, les opérateurs se heurteraient désormais à un dilemme pour l'identification des près de 30% restant à 11 jours du couperet final.

Soit ils perdront ceux qui n’auront pas été ré-identifiés soit ils se verront sujet à régler de lourdes pénalités pour ceux ré-identifiés à compter du 1er avril prochain.

Cette date passée, les pénalités s’élèveraient par "paquet" de 100 clients à un pourcentage, dont nous n'avons à cette heure précisément connaissance, du chiffre d'affaire annuel des entreprises de télécommunication.

Parmi les soucis rencontrés par les opérateurs qui s'activent depuis peu pour certains à des opérations de porte à porte, un nombre important de clients qui, bien souvent par manque de moyen nécessaire pour les démarches administratives, ne jouissent de pièces d'identité ou de clients mal informés voire peu concernés.

Selon la dernière mesure de l'ARTCI en date du 31 décembre 2017, le marché ivoirien compte un peu plus de 31,7 millions d'abonnés mobile.

Rien ne va à cette heure dans le sens d'une deuxième prolongation de cette nouvelle phase qui inclue cette fois-ci une photographie de l'abonné par des moyens numériques.

En 2013, le gouvernement avait décidé l'identification des abonnés téléphoniques pour des raisons de sécurité.

Mahoudi Innoncent
 
 
16093 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 20/03/2018
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions LICOUL2000
 
ils sont à sec pour financer leurs villas à l'étranger, toutes les occasions sont bonnes pour taxer les gens et les entreprises on l'a bien compris.
 
 
 
See his contributions OULAI DE BEOUE zea
 
C'est une plaisanterie,une véritable moqueries. Qu'elle pays au monde ou cela c'est déjà produit ? C'est la faute a qui si les opérateur téléphonique non pas bien réussi la première étape, dite plutôt Ouattara veut nous voir en direct dans son salon. Cette fois il vont perdre des...
C'est une plaisanterie,une véritable moqueries. Qu'elle pays au monde ou cela c'est déjà produit ? C'est la faute a qui si les opérateur téléphonique non pas bien réussi la première étape, dite plutôt Ouattara veut nous voir en direct dans son salon. Cette fois il vont perdre des milliers de clients si jamais ils coupait les numéro. Tout çà a cause de GBAGBO.
 
 
Read more
See his contributions FMK
 
pour la clique d'affairistes au pouvoir, tout est bon dans la taxation. Ils jouissent à l'idée de saigner les gens, vive le libéralisme à la Ouattara
 
 
 
See his contributions A-FREE-CA
 
Les adomoutons vont metre ca sur le coup de l émergence
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login