Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Depuis Bondoukou, le DG des douanes menace ses agents qui facilitent la fuite de l'anacarde
 
Da Pierre Alphonse jeudi à Bondoukou

Click to enlarge
Côte d'Ivoire: Depuis Bondoukou, le DG des douanes menace ses agents qui facilitent la fuite de l'anacarde
©Koaci.com- Lundi 19 mars 2018 - Le Directeur Général des Douanes, le Colonel Major Da Pierre Alphonse Search Da Pierre Alphonse a eu une rencontre jeudi dernier avec les acteurs de la filière de la noix de cajou à la salle de presse de la Préfecture de Bondoukou Search Bondoukou en vue de les sensibiliser sur la lutte contre la fuite de la noix de cajou.

Il les a également invité à lutter contre l’évasion des produits d’exportation vers les pays limitrophes.

Le Directeur Général des Douanes a souhaité que ses agents fassent correctement le travail pour lequel l’Etat les a engagé, celui de la protection de l’économie et a appelé à la conjugaison des efforts de tous pour endiguer le phénomène.

«Nous devons conjuguer nos efforts pour lutter contre le fléau. Nous devons impérativement trouver les solutions pour contenir cette traversée frauduleuse et son impact négatif sur notre économie,» a déclaré le Colonel Major.

Lors des échanges, les intervenants ont ouvertement mis en cause les Forces de l’Ordre et de Sécurité, notamment les douaniers qui facilitent la sortie des produits.

"On ne peut pas laisser sortir le produit et venir se plaindre aux paysans à qui un acheteur propose un meilleur prix sur le sol ivoirien," ont-ils martelé.

En réponse aux préoccupations des intervenants, le Directeur Général des Douanes a mis en garde les douaniers.

"Tout agent des Douanes qui se rendra coupable de corruption sera traduit en conseil de discipline et sanctionné. L’enjeu est trop important pour qu’on se permette de caresser des gens dans le sens du poil. Ce n’est plus possible. Il nous revient de faire en sorte de freiner ce phénomène. C’est notre mission.», a-t-il prevenu sur un ton très amer.

Les producteurs ont salué l'initiative du DG en promettant apporter leur soutien à l’action de l’Etat.

«Avec quoi l’Etat de Côte d’Ivoire va construire l’Université de Bondoukou Search Bondoukou si nous continuons de vendre notre anacarde Search anacarde au Ghana ? » s’est interrogé Gbané Soumaila, planteur à Bondoukou.

Présent à cette importante rencontre, le Directeur Général du Conseil Coton- Anacarde, Docteur Adama Coulibaly, a interpellé les populations sur les dangers de ce fléau auquel elles s’adonnent.

Selon les statistiques, la région du Gontougo est passée de la première région productrice de l’anacarde avec 136.000 tonnes en 2014 à la 4ème région au plan national en 2017 avec une production de 71.000 tonnes.

«Cette mission vise à sécuriser nos productions agricoles. La fuite de la noix de cajou vers le Ghana est une grosse perte pour la région en ce sens qu’au plan industriel, nos partenaires refusent d’installer des usines d’anacarde ici, car à long terme ils craignent de ne pas avoir suffisamment de matière première. Or les plateformes
d’investissement de Korhogo, Bouaké et Séguéla sont très avancées. Cela pose également un problème de recette au niveau de l’Etat," s’est-il indigné.

Le Directeur du Conseil coton-anacarde a engagé les membres du comité d’éveil à passer à la phase de répression car ce phénomène est de l’incivisme.

«Tout produit saisi doit être systématiquement vendu avec une clé de répartition à ceux qui ont permis la saisie de cette production, » a-t-il conclu.

Le Préfet de Région et Préfet du Département de Sandégué, M. N’Guessan Konan, a invité tous les acteurs de la filière anacarde Search anacarde de la région à conjuguer leurs efforts pour relever le défi et a interpellé les Chefs de village à s’engager véritablement dans la lutte contre ce fléau.

Au terme de cette rencontre, le Directeur Général des Douanes a remis aux agents des Douanes, 03 véhicules de type 4 x 4 et 12 motos pour leur permettre d’être efficace sur le terrain.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
8067 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 19/03/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions lagoallahdinmin
 
Moi je crois que la cause de la fuite des produits est impératif pour la résolution de ce problème. Moi je suis paysans mon produit est acheté très cher chez le voisin africain .nous sommes dans un système de concurrence .Il revient a l État de Cote d Ivoire de revoir ses taxes ...
Moi je crois que la cause de la fuite des produits est impératif pour la résolution de ce problème. Moi je suis paysans mon produit est acheté très cher chez le voisin africain .nous sommes dans un système de concurrence .Il revient a l État de Cote d Ivoire de revoir ses taxes et laisser les pauvre paysans de jouir de leur récolte .On peut réduire les budget des vices président sénateur député premier ministre pan et consor pour permettre aux paysans de mieux vivre avec leur produit. Mieux scolariser leurs enfants . Sinon. Les traque pourvenir brader leur produit est de la sorcerie
 
 
Read more
See his contributions manokasso
 
Pourquoi les prix pratiqués chez le voisin sont toujours supérieurs au nôtre ? Je me demande.Le cacao et l'hévéa ghanéens sont payés plus chers.J'aurai fait pareil si mon champ se trouvait à la frontière. C'est pas manquer de patriotisme, c'est être lucide et réaliste....
Pourquoi les prix pratiqués chez le voisin sont toujours supérieurs au nôtre ? Je me demande.
Le cacao et l'hévéa ghanéens sont payés plus chers.
J'aurai fait pareil si mon champ se trouvait à la frontière. C'est pas manquer de patriotisme, c'est être lucide et réaliste.
 
 
Read more
See his contributions CD
 
PROPOSEZ JUSTE DE MEILLEURS PRIX. AU TITRE DE 2018 VOICI LES REFORMES FISCALE SUR ANACARDE: 1. DUS DE 10% DU LE PRIX DE VENTE A L'EXPORT; 2. UN DROIT D'ENREGISTREMENT DE 1.7% SUR L'ACTE DE CONFIRMATION DE VENTE. L'ANACARDE A DONNE UNE SECONDE VIE A NOS VILLAGES DU NORD, DU CENT...
PROPOSEZ JUSTE DE MEILLEURS PRIX. AU TITRE DE 2018 VOICI LES REFORMES FISCALE SUR ANACARDE: 1. DUS DE 10% DU LE PRIX DE VENTE A L'EXPORT; 2. UN DROIT D'ENREGISTREMENT DE 1.7% SUR L'ACTE DE CONFIRMATION DE VENTE. L'ANACARDE A DONNE UNE SECONDE VIE A NOS VILLAGES DU NORD, DU CENTRE ET DE L'EST. VEILLONS A NE PAS TUER CETTE FILIÈRE COMME CELLE DE L’HÉVÉA
 
 
Read more
See his contributions CD
 
Même au Bénin le prix bord-champ est supérieur au notre. Plus rien à ajouter à ce que Lagoallahdinmin a dit. Après on viendra nous poursuivre pour incitation à la haine pendant que les microbes sont encore pris en charge par l'Etat sous prétexte de resocialiser après avoir découp...
Même au Bénin le prix bord-champ est supérieur au notre. Plus rien à ajouter à ce que Lagoallahdinmin a dit. Après on viendra nous poursuivre pour incitation à la haine pendant que les microbes sont encore pris en charge par l'Etat sous prétexte de resocialiser après avoir découpé les enfants des autres à la machette. La meilleure façon de resocialiser c'est créer des fermes prisons ou ils vont produire leur aliments eux-mêmes et vendre le surplus.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login