Côte d'Ivoire: «Les cours de mercredi ont été instaurés parce que tous les parents n'avaient pas les moyens pour payer ceux du renforcement», s'explique Kandia
 
Kandia mardi sur RT1 (Ph)-

© koaci.com – Mercredi 15 Février 2017 –Les cours du mercredi Search mercredi instaurés en cette année scolaire 2016-2017 continuent d’alimenter les débats entre syndicats d’enseignants et autorités.

Invitée mardi sur le plateau de la RTI1 Search RTI1 à l’émission « Entretien Avec », la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle a justifié une nouvelle fois les raisons de cette décision.

Pour Kandia Camara Search Kandia Camara c’est dans le souci de l’équité car tous les parents d’élèves n’avaient pas les moyens pour payer les cours de renforcement institués par les enseignants les mercredis matin.

« Tous les parents n’avaient pas les moyens pour payer les cours de renforcement pour leurs enfants. C’est donc au nom de la gratuité de l’école et de l’équité, que le Gouvernement a institué la demi-journée du mercredi Search mercredi comme jour de cours pour tous », a-t-elle justifié. « Les cours de renforcement organisés les mercredis moyennant de l’argent répondaient à ce souci d’améliorer le niveau des élèves. Cependant, pour ces cours les parents étaient obligés de payer entre 200 à 300 F ou plus par jour, voire 5000 mille par mois »,a-t-elle ajouté.

La ministre qui a dit toujours sur les antennes publiques qu’elle se considérait comme la mère des six millions d’élèves que compte la Côte d’Ivoire, a rappelé aux syndicats que, autant ils ont des droits, autant ils ont des devoirs vis-à-vis de l’Etat.

« Ils ne peuvent pas continuer à faire la grève et mettre en péril la formation de notre jeunesse », a déclaré Kandia, et de lancer un appel aux parents d’élèves. « Nous invitons les parents d’élèves à nous aider à lutter contre l’absentéisme. Nous les invitons à saisir l’Inspecteur pour dénoncer les absences des enseignants de leurs enfants. »

Selon les informations en notre possession, il est constaté un « désordre » dans les établissements primaires du publiques en ce qui concerne l’application effective de la décision de faire cours mercredi. Si cette mesure est respectée dans certaines localités, ce n’est pas le cas dans plusieurs du début de l’année scolaire 2016-2017.

Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
9930 Visit(s)    9 Comment(s)   Add : 15/02/2017
  6 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Joperfal
 
Un ministre ne devait pas dire ça !
 
 
 
See his contributions dramani
 
Mais c'est grave ce qu'elle avance là, cette ministre analphabète !!!!
 
 
 
See his contributions plumebleu
 
Kandia,tu sais quel genre de matieres qui ont besoin de renforcement ? En tout cas,ceux ne sont pas les cours que tu as malheureusement programmes les mercredis matin. Tu es tout simplement remplie de haine pour ces pauvres instituteurs.
 
 
 
See his contributions SoleildAfrik
 
Les cours de mercredi sont bons! Quand on est fonctionnaire, on suit le programme de l'État, et non imposer a l'État... Même si on n'aime pas ceux qui représentent cet État!!! Qui n'est pas d'accord peut aller créer son' entreprise ou ses employés lui imposeront quoi faire......
Les cours de mercredi sont bons! Quand on est fonctionnaire, on suit le programme de l'État, et non imposer a l'État... Même si on n'aime pas ceux qui représentent cet État!!! Qui n'est pas d'accord peut aller créer son' entreprise ou ses employés lui imposeront quoi faire...
 
 
Read more
See his contributions inconnu1
 
Mes frères Joperfal, dramani, plumebleu,SoleildAfrik arrêtez de dire des bêtises : pour une fois reconnaissez que les soit disant ENSEIGNANT EN CÔTE D'IVOIRE ne vont pas au cours, comme s'ils avaient été obligés de passer le concours de CAFOP. Ils font des cours le mercredi comme...
Mes frères Joperfal, dramani, plumebleu,SoleildAfrik arrêtez de dire des bêtises : pour une fois reconnaissez que les soit disant ENSEIGNANT EN CÔTE D'IVOIRE ne vont pas au cours, comme s'ils avaient été obligés de passer le concours de CAFOP. Ils font des cours le mercredi comme s'ils étaient des mendiants, or portant leur métier est noble. On devient pas enseignant pour devenir riche. Merci Madame le Ministre, ces enseignants sont des voleurs et de grands paresseux !
 
 
Read more
See his contributions kliner
 
Il ne te fallait tout simplement employer des moyen pour interdit les cours instituteur par les instituteurs s'il tel est la raison qui a motivé ce gouvernement à prendre cette mesure inacceptable. Tu te rend compte que les enseignants refusés de faites les cours de mercredi même...
Il ne te fallait tout simplement employer des moyen pour interdit les cours instituteur par les instituteurs s'il tel est la raison qui a motivé ce gouvernement à prendre cette mesure inacceptable. Tu te rend compte que les enseignants refusés de faites les cours de mercredi même imposer, la meilleur manière serai disposé à ces enseignant et de dire aux parents de ne pas envoyer leur enfant avez cours instituer les enseignants. On norai vu leur attitude. Pluto que de menacer et lettre la sécurité de nos enfants en péril en faisant ton bras de fer. Ou alors c'est un problème de personnes, dans ce cas changer de ring toi et tes enseignants.
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
Je ne vois pas pourquoi des enseignant(CP et CM) se plaignent-ils ? Vous faites quoi au juste avec vos gros salaire ? Bon nombre d'entre eux passent leurs temps les Mecredi au champ, a boire du Bangui, Tchapalo et du koutoukou
 
 
 
See his contributions CHARLY NANAN
 
Arrêtez de dire n'importe quoi Mr le journaliste. Nous avons tous regardé l’émission, c'était l'une des raison et non la fondamentale. On sait que vous n'aimez pas la personne mais dites ce qu'elle a dit et non une partie. Aussi ceux qui se plaignent ils peuvent démissionner et c...
Arrêtez de dire n'importe quoi Mr le journaliste. Nous avons tous regardé l’émission, c'était l'une des raison et non la fondamentale. On sait que vous n'aimez pas la personne mais dites ce qu'elle a dit et non une partie. Aussi ceux qui se plaignent ils peuvent démissionner et créer leurs entreprises et on verra si ce sont les syndicats qui prendront les décisions a leurs place. Bizarrement la mauvaise foi est la chose la mieux partagée dans ce pays. Depuis quand ce sont les syndicats qui fixent les règles du jeux dans une administration?
 
 
Read more
See his contributions jalbartc
 
J'ai suivi l'émission et ce qui m'a choqué c'est la présence d'élèves, qui devaient être en classe en train de faire cours normalement le mardi, dans le public. Juste pour avoir un public.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login