Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Conflit foncier à l'ouest entre baoulé, wê et burkinabè,4000 élèves déplacés privés de cours
 
© koaci.com- Mercredi 11 Octobre  2017-Une communication a été adoptée ce jour en conseil des ministres au titre du ministère de l’Intérieur et de la sécurité relative au conflit foncier dans le département de Guiglo et de Bloléquin suite aux tensions entre les communautés wê, baoulé Search baoulé et burkinabè Search burkinabè dans ces deux départements qui ont conduit à des affrontement ouverts.

Le bilan à ce jour est assez proche de celui qui a été présenté la semaine dernière par le Gouvernement ivoirien en sa réunion hebdomadaire.

Il s’agit de deux morts enregistrés, de 11 personnes blessées, de quatre campements incendiés et pillés, de 18 écoles fermées et pillées, de 5483 personnes déplacées dans les sous-préfectures de Zéagbo dans le département de Bloléquin et de Taably dans le département de Guiglo. 1500 personnes déplacées ont pu regagner leur lieu habituel d’habitation à ce jour après la signature d’un accord le samedi 7 octobre 2017.

Cette situation de conflit a également occasionné, le déplacement de 84 enseignants et plus de 4000 élèves, privés de cours Search cours depuis le début de ces évènements.

Le Gouvernement affirme qu’à ce jour, il n’y a plus d’affrontement et la situation est globalement calme.

Cependant, le conseil a instruit le ministre de l’Intérieur et de la sécurité et l’ensemble des ministres concernés à l’effet de renforcer de manière diligente, les mesures d’ordre sécuritaires, d’ordre sanitaires, d’ordre humanitaires en vue d’apporter aux populations concernées toute l’assistance dont elles pourraient avoir besoin.

Parmi ces mesures, ils figurent le renforcement des forces de sécurité présentes dans la région.

A ce jour ce sont au total, 700 éléments des forces armées de Côte d’Ivoire qui sont déployés dans les départements concernés.

Une enveloppe budgétaire de 659,7 millions de FCFA a été dégagée par le Gouvernement pour couvrir, le coût des mesures d’achats d’équipements de couchages, de vivres pour les personnes déplacées, d’appui aux enseignants et aux élèves.

En outre, les opérations de sensibilisation et discussions entre cadres, élus, jeunes leaders, personnels politiques et chefs de communautés se poursuivront.

Le Gouvernement pense que la normalité pourra revenir le plus vite possible pour permettre à toutes les personnes déplacées de regagner leur lieux habituels de vie.

Par ailleurs, aujourd’hui il s’agit pour le Gouvernement de clarifier la situation par rapport à la propriété de la terre et la situation par rapport à l’exploitation de superficie qui sont considérées comme faisait partir des forêt classés.

Selon le porte-parole du Gouvernement, des décisions très clair seront prises sur ces deux points mais jamais le Gouvernement n’entrera dans les solutions utopiques.

Wassimagnon, Abidjan

Une info, des renseignements pour la pub sur les supports de KOACI, contactez nous au +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com

 
 
4775 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 11/10/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions gobelin
 
Que peut-on attendre d'un gouvernement de rebelles ? De ceux qui ont massacrés les wês?
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login