Logo Koaci
 
 
 
COTE D'IVOIRE : Les chercheurs menacent: «Si rien n'est fait il n'y aura plus de Cacao dans 50 ans !»
 
COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 6 JUIN 2012 © koaci.com - Réunis à Abidjan Search Abidjan pour un séminaire de trois jours, les chercheurs de l’Alliance des pays producteurs (Copal), initialement basée à Lagos au Nigeria, ont interpellé ce mardi les gouvernements des pays producteurs et les chocolatiers sur les graves menaces qui guettent le Cacao.

Les chercheurs réclament urgemment plus de moyens pour lutter contre les fléaux du vieillissement des vergers de cacaoyers, des effets du changement climatique et de la forte pression parasitaire. Ces facteurs, qui ne sont pas nouveaux pour les chercheurs mais qui prennent une proportion de plus en plus inquiétante ces dernières années, vont à l'encontre de la pérennisation de la culture pour les années à venir et risquent à moyen terme de décimer les cultures.

Pour le secrétaire général du Copal, si rien n'est fait, d'ici 50 ans on ne pourra plus produire de cacao. Naga Coulibaly Search Naga Coulibaly assure que cette menace de pérennité de cette culture doit être prise très au sérieux aussi bien par les gouvernements des pays producteurs que par les chocolatiers. " Si rien n'est fait il n'y aura plus de Cacao dans 50 ans, la menace est réelle, il faut agir vite si vous voulez toujours manger du bon chocolat issu de fève de cacao" a indiqué Naga Coulibaly Search Naga Coulibaly ce mardi à KOACI.COM qui ajoute "j'espère que le fait d'avoir organisé cette réunion à Abidjan Search Abidjan fera réagir les autorités du pays face à ces menaces réelles qui pèsent sur la ressource numéro une du pays, il faut agir vite pour éviter les regrets dans l'avenir".

Numéro un mondial, la Côte d'Ivoire voit progressivement, faute d'investissement et de renouvellement des cultures, sa production décliner. Selon l’Organisation internationale du cacao Search cacao (ICCO), la production 2011-12 devrait baissée de 7% par rapport à la campagne précédente (4,3 millions de tonnes).

Rappelons que le Copal Search Copal réunis le Brésil, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la République Dominicaine, le Gabon, le Ghana, la Malaisie, le Nigeria et Sao Tomé.

Au sortir des trois jours de réunion, un rapport sera transmis aux autorités compétentes des pays producteurs ainsi qu'aux principaux groupes chocolatiers.

Akissi Kouamé, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
5484 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 06/06/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Comoeriver
 
Si l'horizon fixé était de un ou deux ans au lieu de 50, on aurait pu espérer une réaction sur le terrain. A cinquante ans, l'ivoirien continuera de dire "ça va aller" sans rien faire concret. Mais comme la nature a horreur du vide, quelqu'un d'autre le remplacera par des verger...
Si l'horizon fixé était de un ou deux ans au lieu de 50, on aurait pu espérer une réaction sur le terrain. A cinquante ans, l'ivoirien continuera de dire "ça va aller" sans rien faire concret. Mais comme la nature a horreur du vide, quelqu'un d'autre le remplacera par des vergers neufs ou rénovés qu'il va démarrer dès maintenant.
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
 Nos differents gouvernements ne font absolument RIEN pour les planteurs..... Mes parents et moi, nous sommes planteurs depuis des decennies, nous ne savons pas ce qu'on appele un technicien agricole du gouvernement.... des fois quelques rares plaisantains du gouvernement arriven...
 Nos differents gouvernements ne font absolument RIEN pour les planteurs..... Mes parents et moi, nous sommes planteurs depuis des decennies, nous ne savons pas ce qu'on appele un technicien agricole du gouvernement.... des fois quelques rares plaisantains du gouvernement arrivent pour donner des soi-disant conseils que nous savons d'avance........ Nos gouvernements recensent quelques paysans-planteurs avec qui ils traitent pour faire croire aux "blancs" qu'ils suivent les planteurs de ce pays. Ils MENTENT TOUS ........... Si non en gros, les paysans planteurs se debrouillent seuls. Le ministre de l'agriculture chez nous est dans son bureau climatise pour mettre de l'argent dans sa poche avec ses proches et son parti politique.....il ne fait rien de plus.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login