Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Célébration des 58 ans, la préfète appelle au respect des lois et à des élections sans violence
 
© koaci.com - Mercredi 8 Août 2018 - Les festivités du 58ème anniversaire de l' accession de la Côte d'Ivoire à l'indépendance à Bouaké, ont eu lieu sur le boulevard Reine Pokou.

Click to enlarge
Côte d'Ivoire: Célébration des 58 ans, la préfète appelle au respect des lois et à des élections sans violence
Dans son adresse à la population, la préfète Search préfète du département de Bouake, Lobouet Michèle Hortense Amani a encore rappelée aux Bouakois( population de Bouaké), l'importance et le respect Search respect des symboles de l'État de Côte d'Ivoire que sont le drapeau national, l'hymne nationale, la devise, l'armoirie et le portrait du Président de la République.Elle a insisté sur un changement de comportement de la part de ses administrés.

" une franche importante de la population est réfractaire à tout changement, hostile à la mise en exécution des mesures si elles ne lui sont pas profitables. Elle n'hésitent pas à saccager et pilier les édifices publics ou privés quand l'occasion se présente à elle, à ériger des barricades pour manifester son mécontentement plutôt d'utiliser les moyens légaux de revendications ".
Ensuite , Lobouet Michèle s'est dit indignée face au non respect Search respect des codes de la routes par les automobilistes.

" beaucoup d'habitants éprouvent de difficultés à respecter les lois, quotidiennement, on assiste àla violation du code de la route, les feux tricolores ne sont pas respectés au grand désarroi des forces de l'ordre. Le domaine public est occupé de façon anarchique et tout le monde pense que Bouaké est un autre monde. Certes, la crise a favorisée certains comportements mais cela ne saurait tout expliquer", a- t-elle martelé.

La représente du Chef de l'État à Bouaké a exhorté les uns et les autres à créer des conditions pour que Bouaké soit vue comme une ville paisible où il fait bon vivre.

" Bouaké ne doit plus fait peur. Il est temps que chacun de nous crée les conditions d'une ville paisible et sereine en mettant tout en oeuvre pour que Bouaké soit une ville où il fait bon vivre ", a dit Lobouet Michèle Hortense Amani.

Pour terminer, madame le préfet a lancé un appel aux hommes politiques afin d'éviter la violence Search violence à l'approche et pendant les élections Search élections municipales et régionales à venir.

"je voudrais inviter les acteurs politiques engagés dans le processus électoral en octobre prochain, ainsi à qu'à toute la population à préserver la stabilité et à maintenir un climat de paix avant, pendant, et après les élections. C'est le lieu de les exhorter en sensibilisant leurs électeurs pour des élections Search élections sans violence Search violence et pour l'acceptation des résultats issus des urnes".

Autorités politique, administrative, militaire, religieuse et coutumière, ont pris par à la célébration de l'indépendance à Bouaké.

Pidio, Abidjan et Source sur place
 
 
10068 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 08/08/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions dramani
 
Cette préfète a fait le parfait portrait des ex rebelles concentrés dans la ville de Bouaké et dont les comportements de renégats, influencent négativement la jeunesse de Bouaké. Bonne chance à vous Mme pour le changement de mentalité.
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
J'ai retenu un truc BIZARRE pendant le défilé des militaires le * Aout.... A la fin de cette comédie de défilé .. J'ai vu la 1ere dame Dominique Ouattara donner des "BAISERS"(joue contre joue) au ministre de la défense. DU JAMAIS VU dans notre pays.... Hamed Bakayoko doit probabl...
J'ai retenu un truc BIZARRE pendant le défilé des militaires le * Aout.... A la fin de cette comédie de défilé .. J'ai vu la 1ere dame Dominique Ouattara donner des "BAISERS"(joue contre joue) au ministre de la défense. DU JAMAIS VU dans notre pays.... Hamed Bakayoko doit probablement " courber" notre 1ere femme .
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login