Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Brobo, soulèvement de la jeunesse, destruction de sites d'orpaillage, un cadre appelle au calme et à laisser la gendarmerie faire son travail
 
Kouassi Koffi Kan Benoît

Click to enlarge
Côte d'Ivoire: Brobo, soulèvement de la jeunesse, destruction de sites d'orpaillage, un cadre appelle au calme et à laisser la gendarmerie faire son travail
© koaci.com – Mercredi 20 Septembre  2017 – La ville de Brobo Search Brobo a connu depuis dimanche 10 septembre 2017 quelques échauffourées entre la jeunesse et les orpailleurs clandestins installés dans plusieurs villages de Brobo.

Accusé d'avoir initié une chasse à l'homme dans les villages, le président de l'Union des Jeunes Actifs pour le développement du Ahly et délégué au Conseil National des Jeunes de Côte d'Ivoire (CNJCI) Brobo Search Brobo commune et sous- préfecture, Kouassi Koffi Kan Benoît,porte parole de la jeunesse se défend.

'' La jeunesse de Brobo Search Brobo est mature. Ce sont les sites et tout ce qui concerne les orpailleurs clandestins que nous avons détruits dans les localités où nous sommes passés comme les maisons,cuisines sans s'en prendre à une personne physiquement.

Il n'y pas eu de chasse à l'homme à Brobo.

Nous avons dit que nous ne voulons plus d'orpailleurs clandestins dans notre zone parce-que depuis qu'ils sont venus, il y'a assez de problèmes comme les poursuites,les assassinats et autres.

Aucune maison de la population n'a été détruite. Aucun acte physique a été posé sur les orpailleurs clandestins.
Nombreux sont rentrés et il y'a quelques uns encore que certains chefs selon nos informations cachent.Nous laissons la gendarmerie faire son travail '', a confié '' Petit KB''.

Toujours au coté de la jeunesse, l'ex- député de Brobo Search Brobo Louis Kouakou Abonouan dit '' Empirus'' a consolé cette jeunesse, et lui a demandé de ne pas chercher à se faire justice après la mort de leur frère N'guessan Kouakou Yannick.

'' Certes la douleur est grande mais il faut éviter de se faire justice.

Nous avons dit à la population que nous sommes dans un État de droit et que nul n'a le droit de se faire justice. Une plainte contre X va être initiée .

Nous les avons orienté vers les autorités compétentes en la matière à savoir madame le sous préfet et la gendarmerie.

Nous avons instruit la population à approcher les autorités compétentes afin de leur donner toutes les informations pour la manifestation de la vérité pour que nous puissions mettre la main sur ces criminels '', a rassuré les jeunes de Brobo.

Quant aux parents de N'guessan Kouakou Yannick, ils demandent justice.

'' On a voulu régler ça entre nous mais comme on nous a dit que l'affaire est maintenant à la gendarmerie, nous sommes contents mais nous attendons que les gendarmes trouvent les assassins de notre fils '', a souhaité Kanga Ettien, membre de la famille du défunt.

La gendarmerie de Brobo Search Brobo à ouvert une enquête.

 
 
Donatien Kautcha Abidjan,et source sur place à Bouaké
 
 
6579 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 20/09/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions hero008
 
Avec ses enquetes ki n'aboutissent jamais. Les jeunes auraient bien fais de ce faire justice. Ces enfoires d'orpailleurs ''clandestins''.personnes ne fait rien dans la legalité dans ce pays sous dramane. Des clandestins en CI ki volent violent pillent sans ke ki ke ce soit ne dis...
Avec ses enquetes ki n'aboutissent jamais. Les jeunes auraient bien fais de ce faire justice. Ces enfoires d'orpailleurs ''clandestins''.personnes ne fait rien dans la legalité dans ce pays sous dramane. Des clandestins en CI ki volent violent pillent sans ke ki ke ce soit ne disent mot… .pauvre terre d'éburnie
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login