Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Boulevard Nangui Abrogoua, plusieurs fois déguerpis reste toujours un marché à ciel ouvert
 
Mardi à Adjamé Search Adjamé (ph KOACI)

© koaci.com – Jeudi 18 Octobre 2018 – Malgré toutes les campagnes médiatisées de déguerpissement Search déguerpissement du boulevard Nangui Abrogoua Search boulevard Nangui Abrogoua d'Adjamé, l'espace reste toujours occupé par les marchands.

Mardi 16 octobre 2018, nous sommes à Adjamé Search Adjamé (commune d'Abidjan, ndlr), boulevard Nangui Abrogoua, un marché à ciel ouvert. Marchands, passants, et habitants de la commune se disputent le passage. Ici, tout le monde est pressé.

Click to enlarge
Côte d'Ivoire : Boulevard Nangui Abrogoua, plusieurs fois déguerpis reste toujours un marché à ciel ouvert
Cette artère beaucoup fréquentée par les usagers avait fait l'objet de déguerpissement Search déguerpissement plusieurs fois par la ministre Anne Ouloto.

Ce jour, un reportage de notre rédaction sur les lieux permet de mettre en avant-garde le visage d'un boulevard présentant un marché à ciel ouvert.

Tôt le matin comme à leur habitude, ils sont là, ces commerçants installés sans autorisation, pour la recherche du gain journalier. De 8H à 19H, ils sont présents, les marchands ambulants au boulevard Nangui Abrogoua.

Toutes sortes de commerce y sont pratiqués. De la vente de la nourriture, aux habits en passant par les pousseurs de "wotro" (charette), tous y sont pour le train train quotidien.

Le boulevard est bondé de monde chaque jour sauf les dimanche où le nombre de personnes diminue.

Là, on est pas tous des habitants de la commune d'Adjamé, mais on y vient pour se faire de l'argent.

Fatim Cissé, une vendeuse de nourriture en pleine rue se confie à nous.

"Ils sont venus plusieurs fois nous chasser, mais on a pas un endroit où aller. On est obligé de revenir s'installer ici pour chercher un peu d'argent et s'occuper de notre famille", déclare cette vendeuse Malinké de pain et condiments en pleine rue d'Adjamé.

Sur le boulevard Nangui Abrogoua, tout le monde se dispute pratiquement le passage avec les véhicules créant un embouteillage monstre au grand désarroi des travailleurs qui chaque jour sont obligés d'emprunter la voie pour rallier le plateau. Pas question d'être pressé, ici on subit tous l'occupation de la rue pas les vendeurs ambulants.

Jean Chrésus
 
 
5291 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 18/10/2018
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions zeus de c.i
 
pauvre afrique , cette voie " boulevard nangui abrogoua "est un nid de pickpocket et donne du fil à retorde à la mairie d'adjamé qui aussi n'amenage aucun effort pour soigner l'image de sa commune .
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Abidjan est tres sale..... visitez un peu Accra: Ouaga et Bamako........ ces villes sont plus propres que Abidjan qui sombre..... Dramane refuse toujours de tranferer la capitale a Yakro.
 
 
 
See his contributions jsuisla
 
En plus, je vois une pharmacie dans la photo. C'est quelle pharmacie-ça, j'espère que c'est fermée parce que vendre des médicaments dans ce boulevard-là, ne rassure pas, à moins que ça soit les médicaments de roxy qu'on vend, si c'est ça, c'est normal, faut pas les autorités vont...
En plus, je vois une pharmacie dans la photo. C'est quelle pharmacie-ça, j'espère que c'est fermée parce que vendre des médicaments dans ce boulevard-là, ne rassure pas, à moins que ça soit les médicaments de roxy qu'on vend, si c'est ça, c'est normal, faut pas les autorités vont fermer.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login