Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, SOS pour l'école primaire publique de Koundanou
 
Oka Kouamé Philippe au micro (ph KOACI.COM)

© koaci.com – Samedi 23 Septembre  2017 –L'école primaire publique du village de Koundanou, village devenu désormais un quartier de Brobo est sur la carte scolaire selon son directeur Oka Kouamé Philippe Search Oka Kouamé Philippe un groupe scolaire de deux écoles.

Si la première est visible, la seconde est totalement le contraste de la première.

Vendredi 22 septembre 2017, à l'occasion de la remise des clefs du nouveau bâtiment de la maternelle construit par l'ONG Enfance Harmonie de professeur Vincent Assè Kouadio, le directeur de cette école primaire publique, a présenté la situation difficile dans laquelle lui et ses collègues travaillent.

'' C'est une deuxième école. Nous travaillons dans des conditions très difficiles à savoir la précarité des locaux. L' année dernière, nous avons ouvert les classes de CP1 au CE1. Cette année, nous devons aller jusqu'au CM1. Nous avons environ 160 élèves.

C'est sous des '' appatams'' en bois couverts de touffes d'herbes et de sachets noir en plastique que nous dispensons les cours.

Le vent a coiffé un coté des appatams. Quand il pleut, on arrête les cours. A partir de 16 heures, il fait noir et nous n'avons pas assez de tableaux pour les cours '' , a présenté N'guessan Ewouman, instituteur ayant tenu la classe de CP2 l'année dernière.

Face à la situation, le directeur Philippe Oka et l'enseignant N'guessan Ewouman Search N'guessan Ewouman ont lancé ce cri de coeur à l'endroit des autorités de Brobo, et de la Côte d'Ivoire.

'' Nous sommes dans des conditions difficiles qui nous mettent à l'aise en terme de travail. Nous lançons un appel aux hommes de bonne volonté, à toutes les personnes qui se soucient de l'école ivoirienne et qui voudraient voir les enfants évoluer dans les mêmes conditions que les autres enfants doivent venir en aide aux enfants. 

C'est un cri de coeur que je lance sans ça, le travail que nous produisons ne peut pas être adéquat. Nous avons besoin de 6 classes '', a t- il affirmé.

Le directeur a ajouté : '' Nous fonctiononons comme une seule école et je suis le seul à diriger tout ce monde.Nous avons 11 enseignants, 3 appatams et les parents doivent construire deux autres appatams pour combler tout ce monde.

Les élèves s'asseyent 4 par tables.Nous comptons sur les bonnes volontés pour un autre bâtiment.

Donatien Kautcha Abidjan et, Source sur place à Bouaké
Click to enlarge
Côte d'Ivoire:  Bouaké, SOS pour l'école primaire publique de Koundanou
 
 
4557 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 23/09/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions dramani
 
L'école émergente... Ce n'est certainement pas en 2020.
 
 
 
See his contributions xmo
 
"C'est un cri de coeur que je lance sans ça, le travail que nous produisons ne peut pas être adéquat. Nous avons besoin de 6 classes '', a t- il affirmé." Moi mon cri de cerveau à soro guillaume, à ouattara dramane alassane, à tuo fozié, à la brèche, à koné zacharia, à .... qui ...
"C'est un cri de coeur que je lance sans ça, le travail que nous produisons ne peut pas être adéquat. Nous avons besoin de 6 classes '', a t- il affirmé." Moi mon cri de cerveau à soro guillaume, à ouattara dramane alassane, à tuo fozié, à la brèche, à koné zacharia, à .... qui avaient le controle de ses lieux là. Gbagbo ne faisait rien pour le pays, c'est pour cela que etc. Vous êtes au pied du mur maintenant! ça c'est des paroles qu'on ne devait plus entendre ou bien!
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login