Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, fin de formation sur le civisme, Bamba Hamadou: «Le civisme commence par le respect de nos institutions»
 
©Koaci.com- Dimanche 20 mai 2018 - Le deuxième adjoint Search adjoint au maire Search maire de Bouaké, Hamadou Bamba a pris part à la première édition des activités socio- culturelles dénommées « Jeunesse de Gbêkê engagée pour un changement de comportement », le vendredi, dans la grande salle du foyer de l'auberge de Bouaké, abritant la direction régionale du ministère de la promotion de la jeunesse, de l'emploi des jeunes et du service civique de Gbêkê.

Cette activité s'inscrit dans le cadre des activités socio- culturelles marquant la fin de la première vague '' du projet de renforcement des capacités des adolescents et des jeunes sur différents thématiques visant la réinsertion sociale, civique et communautaire '', financé par l'UNICEF et l'Union Européenne.

C'est autour de quatre thématiques que sont l'éducation à l'environnement, l'éducation à la santé, l'éducation à la paix Search paix et à la cohésion sociale et l'éducation au civisme Search civisme que 210 jeunes sur les 600 qui doivent être formés dans la région de Gbêkê ont vu leurs capacités renforcées durant 4 jours.

A cette cérémonie et devant ces milliers de jeunes, le deuxième adjoint Search adjoint au maire Search maire de Bouaké, Hamadou Bamba, connu pour son franc parlée a dressé ce message à la jeunesse.

« Le civisme Search civisme commence par le respect de nos institutions et des personnes qui les incarnent. Quand nous nous rendons justice et que nous voulons décider pour nous même, l'autorité est en droit de constater que nous ne sommes pas assez mature pour décider ce qui est bien pour nous », a-t-il affirmé avant de poursuivre.

« Je voudrais qu'à travers ce programme que vous avez suivi de bout en bout, que sortent d'ici des jeunes qui sont civilisés, qui font du civisme Search civisme leur cheval de bataille ».

La directrice régionale de Gbêkê du ministère de la promotion de la jeunesse, de l'emploi des jeunes et du service civique, Fatoumata Bamba a été plus claire dans son discours sur le programme.

« Plus de 200 jeunes ont vu leurs capacités renforcées sur les notions de civisme, de paix, de santé et de l'environnement. À la fin de cette formation, on mène des activités socio- culturelles et sportives et cette activité concerne les jeunes de 10 à 24 ans déscolarisés et non scolarisés, car c'est un public cible qui a vraiment besoin d'être canalisé et d'être suivi. Comme le dit l'adage '' l'oisiveté est la mère de tous les vices ''.

Quand on laisse les jeunes parce qu’ils sont hors du système scolaire et qu'ils sont livrés à eux-mêmes, ces jeunes peuvent être tentés par plusieurs mauvais comportements .

C'est dans ce cadre que le ministère a initié ce projet. Quand ils finissent nous les canalisons et essayons de les orienter. Si parmi eux, certains ont des projets, nous allons les aider à avoir un financement », a expliqué et rassuré Bamba Fatoumata, la représentante du ministre Sidi Tiémoko Touré.

Casimir Boh, Abidjan et une source sur place

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)
 
 
3306 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 20/05/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login