Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Le Barreau plaide pour le déblocage d'un budget supplémentaire pour ses membres afin qu'ils puissent exercer librement à l'intérieur du pays
 
Ally Yéo

© koaci.com- Jeudi 12 Octobre  2017-L’audience solennelle de rentrée judiciaire de la Cour d’Appel d’Abidjan Plateau a eu lieu ce jeudi en présence du Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Sansan Kambilé.

Le Bâtonnier de l’ordre des avocats, Abbé Paul a invité le Premier Président de la Cour d’Appel, Ally Yéo à s’impliquer quotidiennement dans la juridiction qu’il dirige.

Tout en l’assurant de son soutien, jusqu’à la fin de son mandat, il a salué le choix du Gardes des Sceaux qui a proposé, Ally Yéo à la présidence de la Cour d’Appel et Lévry Marie-Léonard comme Procureur général près la Cour d’Appel.

« Le Garde des sceaux a une parfaite connaissance de l’appareil judiciaire et il ne fait aucune nomination par hasard, » a-t-il précisé.

Abbé Paul a cependant déploré le fait que les citoyens précèdent les avocats dans l’antichambre du Premier Président de la Cour d’Appel.

Il a souhaité une accélération du traitement des dossiers, car les ivoiriens ont la soif d’une Justice « Juste ».

Le Bâtonnier a rappelé que deux ans en arrière, il a attiré l’attention des responsables de cette juridiction sur ce problème, mais ça na rien donné.

Il a déploré la défaillance des enquêtes de police dans l’univers carcéral parce que le rang des avocats serait « gangrené par le cancer social de la corruption ».

Maitre Abbé Paul a plaidé pour un égal accès des citoyens à leur droit vue que tous les avocats sont installés à Abidjan.

Pour les perspectives, il a interpelé le Garde des sceaux en lui demandant de regarder la réalité en face vue la situation de la Justice en Côte d’Ivoire.

«Depuis dix ans, il n’y a pas eu de nominations à la tête des tribunaux. Vous pouvez changer les hommes quand les résultats ne suivent pas. Nous plaidons pour la réduction de la fracture sociale entre ivoiriens résidents à Abidjan et ivoiriens de « l’hinterland ». Tous les justiciables ont besoin d’être assistés d’un avocat, » a ajouté le Bâtonnier.

Abbé Paul a également évoqué le dossier brulant de l’instauration de l’Assistance judiciaire, soutenant qu’il est du rôle de l’Etat que chacun des citoyens ait un égal devant la justice.

Pour que les avocats puissent travailler convenablement pour les ivoiriens de l’hinterland, le Barreau Search Barreau suggère enfin le déblocage Search déblocage d’un budget supplémentaire Search budget supplémentaire qui sera mis à sa disposition.

C’est par cette observation que Abbé Paul a par ailleurs réaffirmé que son souhait est que son pays Search pays soit doté d’une Justice qui rassure mais qui n’effraie.

Wassimagnon, Abidjan


Une info, des renseignements pour la pub sur les supports de KOACI, contactez nous au +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com

 
 
2905 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 13/10/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions lagoallahdinmin
 
Très très bonne suggestion dans l oreille d'un sourd.Pauvre cote d'Ivoire .
 
 
 
See his contributions De lama
 
Ce que le batonnier oublie c'est qu'il y'a deux catégories d'avocats : celle qui connait le Droit et celle qui connait le...Juge. Cela veut dire qu'en parlant de corruption, il conviendrait de mettre de l'ordre dans ses propres troupes.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login