Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: La Banque mondiale à travers l'IDA a approuvé un crédit de 125 millions de dollars aux autorités ivoiriennes pour soutenir leurs efforts
 
© koaci.com-  Vendredi 8 Décembre  2017-La Banque mondiale Search Banque mondiale a approuvé hier, un crédit Search crédit de l’Association internationale de développement (IDA) d’un montant de 125 millions Search 125 millions de dollars Search dollars en faveur de la Côte d’Ivoire, afin de soutenir les efforts Search efforts entrepris par les autorités ivoiriennes pour favoriser une croissance durable et solidaire et renforcer la résilience de l’économie aux chocs.

Ce financement est le deuxième d’une série de trois opérations qui appuie les politiques de développement axées sur les enjeux budgétaires importants et sur les secteurs de l’éducation, de l’énergie et la filière du cacao, essentiels à une croissance plus inclusive.

Dans le domaine des finances publiques, cette opération portera sur la suppression de plusieurs exonérations de TVA, dans le but d’augmenter les recettes fiscales de 18 milliards de francs CFA en 2018.

Dans le secteur de l’éducation, elle permettra d’augmenter la durée des enseignements et de prendre en charge les élèves, en particulier ceux en difficulté scolaire.

Concernant le volet énergie, le traitement par l’État des factures d’électricité impayées contribuera à accroître les recettes sans hausser les tarifs.

Enfin, la promotion de la transparence dans la filière du cacao permettra à la Côte d’Ivoire d’atténuer les risques et de protéger les pouvoirs publics, les exportateurs et les producteurs contre des pertes évitables.

Selon le Directeur des opérations de la Banque mondiale Search Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, Pierre Laporte, chacun des piliers de cette opération est associé à des mesures structurelles de nature à soutenir la transformation économique qui s’opère actuellement dans le pays, et qui reposent notamment sur la volonté de régler les problèmes de politique économique qui ont fait obstacle, ces dernières années, à une croissance plus inclusive et partagée.

Il a précisé que certaines avancées ne s’arrêtent pas aux évolutions législatives, mais il s’agit de changements d’orientation concrets et de grande portée.

«Depuis la première opération financée dans le cadre de cette série, le pays a déjà enregistré des progrès satisfaisants dans les domaines ciblés. Le nombre de contribuables est passé de 78 306 en 2016 à 85 152 à la mi-2017. Les processus de passation des marchés publics ont été raccourcis en moyenne de 160 à 102 jours environ entre 2014 et juin 2017. Quant au taux de redoublement, il a été ramené à 11 % à la fin de l’année 2016, contre plus de 15 % en 2015, » a expliqué le Directeur des opérations.

Il faut noter que ce programme de financements fait partie intégrante du cadre de partenariat entre le Groupe de la Banque mondiale Search Banque mondiale et la Côte d’Ivoire pour la période 2016-2019, conçu pour soutenir le Plan de développement national 2016-2020.

Wassimagnon, Abidjan 

Une info, contactez nous au +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com

 
 
7029 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 08/12/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Sankara premier
 
On est devenu un pays de créditeur. Ah oui l'économiste qui met un pays sous perfusion. Lui il a fait son économie là ou même?Lui il n'a pas honte d'emprunter ow. Macron a dit quelques mots très blessants à l'endroit des présidents africains comme Ouattara lors de son interview s...
On est devenu un pays de créditeur. Ah oui l'économiste qui met un pays sous perfusion. Lui il a fait son économie là ou même?Lui il n'a pas honte d'emprunter ow. Macron a dit quelques mots très blessants à l'endroit des présidents africains comme Ouattara lors de son interview sur Trace TV. Il a dit que les africains sont pressés d'emprunter de l'argent, mais ils sont incapables de faire travailler leur jeunesse.
 
 
Read more
See his contributions tiesso
 
Sankara y'a combien de jeunes qui travaille en France. Le problème du travail des jeunes est un problème partout même le pays Macron. A connais pas a demandé.
 
 
 
See his contributions Jean serge
 
@Sankara 1er,au lieu de passer ton temps à raconter n'importe quoi,cite moi plutôt un pays qui s'est developpé sans investissement.Même les pays les plus développés au monde continuent d'emprunter pour financer leur développement.Connais-tu la dette des États Unis?La France a une...
@Sankara 1er,au lieu de passer ton temps à raconter n'importe quoi,cite moi plutôt un pays qui s'est developpé sans investissement.Même les pays les plus développés au monde continuent d'emprunter pour financer leur développement.Connais-tu la dette des États Unis?La France a une dette de plus de 2000 milliards d'euros,essaie de convertir en FCFA pour voir ce que ça donne.
 
 
Read more
See his contributions Cataclo
 
@Jean serge le problème ce n'est pas d'avoir pris une dette ou pas le problème c'est le niveau de la dette par rapport à ton pib. Sinon tous les pays prennent des dettes.
 
 
 
See his contributions Jean serge
 
@Cataclo,en ce qui concerne la Côte d'Ivoire,le ratio de la dette par rapport au PIB est en dessous de 50% alors que l'Uemoa a fixé un plafond de 70% à ses pays membres.Donc on peut dire que le niveau de la dette n'est pas encore alarmant même s'il est élevé.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login