Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Avant l'ouverture du procès d'Assoa Adou, Maitre Dadjé démonte l'accusation
 
Assoa Adou en 2014 au Ghana

© Koaci.com- Mardi 11 Juillet 2017- Alors que s'ouvre ce jour le procès d'Assoa Adou, la défense de ce dernier via un communiqué transmis à KOACI, alerte sur la crédibilité de l'accusation quant aux deux témoins présentés contre la figure historique de l'opposition.

En effet, Maitre Rodrigue Dadjé Search Rodrigue Dadjé démontre que ce qui est présenté dans de l’Arrêt de la Chambre d’Accusation pour Théophile Zaourou et Metchro Moïse Harold Metch est contraire à ce qui ressort de leurs dépositions transmettant, pour preuve, à la presse l'intégralité des PV des deux témoins.

La chambre explique que de Théophile Zouaou aurait rencontré celui qui est poursuivi pour les chefs de complot contre l’autorité de l’Etat, organisation de bandes armées, détention illégales d’armes à feu et de munitions, complicité d’attentat contre l’autorité de l’Etat, lui aurait confié sa volonté de composer avec des officiers en exil pour une déstabilisation du régime en place.

La défense rapporte que ce témoin, dans son audition devant le juge d’instruction en date du 13 Janvier 2015, expliquait n’avoir rencontré l'accusé qu’une "seule fois et en 2011 sans jamais avoir parlé avec lui de quelconques volontés de déstabilisation de la Côte d’Ivoire".

Pour l'autre témoin l'avocat rapporte que, selon l'accusation, Assoa Adou Search Assoa Adou lui aurait donné des instructions pour la formation de plusieurs miliciens à Abengourou, qu’il aurait financé les attaques d’Abengourou d’Août 2012 et Mai 2013, ainsi que pour les projets de déstabilisation d’Août 2014 alors que dans sa déposition du 15 Janvier 2015, il expliquait n’avoir jamais rencontré l'accusé de sa vie.

Metchro Moïse Harold Metch indique que "des amis à lui avec lesquels il n’est plus en contact l’aurait informé de ce qu'Assoa Adou leur avait confié des armes pour les déposer à Abengourou."

Enfin, la défense souhaite prendre à témoin l’opinion nationale et internationale "au cas où les jurés et la Cour d’Assises voudraient pour rendre service au pouvoir actuel, condamner à tort Monsieur Assoa Adou Search Assoa Adou sur la base de témoins le déchargeant de toute implication dans de quelconques projets de déstabilisation de la Côte d’Ivoire."

Amy Touré, Abidjan
Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Androïde (cliquez et installez-la sur votre mobile) 

 
 
7510 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 11/07/2017
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions FMK
 
Un procès de la honte de plus au pays... pourquoi ce pouvoir est comme ça? depuis je comprends pas... peut être fait il faire parti du "clan" pour comprendre sinon je vois pas...
 
 
 
See his contributions dramani
 
L'attitude de la justice du boucher de sindou envers les pro gbagbo est sans surprise. Mais nous attendons que #soul fo soul chez qui ont été découvertes des armes lourdes rende des comptes à cette justice. Mais comme ''z'yeux connait bagage qui est lourd''.
 
 
 
See his contributions De lama
 
Avocat médiatique, attends le procès pour faire valoir tes preuves au lieu de t'epancher dans la presse. Un dossier se défend dans le prétoire et non...dans koaci
 
 
 
See his contributions Kaonama
 
Pour gagner un procès, on met les chances de son côté en utilisant tous les moyens légaux possibles.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login