Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Arrestation de Damana à Accra, le parti de Blé Goudé marque son étonnement et sa surprise, discussions toujours en cours avec Interpol
 
Mambo Abbé

© koaci.com – Mardi 26 Mars 2019 – Damana Adia Pickass a été arrêté par Interpol lundi au Ghana.

Selon les premières informations, la police ghanéenne dit avoir exécuté les anciens mandats émis par le gouvernement ivoirien dans le cadre de la crise post-électorale et qu’elle n’a pas reçu notification de l’annulation de ces mandats suite à l’ordonnance d’amnistie prise par le Président Ivoirien de 06 août 2018 pour apaiser le climat social.

Le Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalite des Peuples (COJEP), de Charles Blé Goudé Search Blé Goudé dans un communiqué ce mardi, marque son étonnement et sa surprise, qui selon le parti, prend donc le contrepied des mesures d’apaisement pourtant salutaires arrêtées par le Gouvernement Ivoirien.

Le COJEP, suppose que cette situation est le résultat d’un déficit de Communication entre les autorités ivoiriennes et Ghanéennes.

« Le COJEP Search COJEP rappelle le retour de nombreux exilés en Côte d’Ivoire, rassurés par ces mesures prises. Témoigne sa solidarité envers le camarade DAMANA PICKASS, à sa famille biologique ainsi qu’à sa famille politique le Front Populaire Ivoirien », indique Mambo Abbe
Directeur de la Communication du parti de l’opposition, avant de demander aux Autorités Ivoiriennes de prendre les dispositions utiles pour informer les services de sécurité Ghanéens afin que l’ivoirien DAMANA ADIA PICKASS retrouve la liberté.

Au moment où nous publions ces lignes et selon notre sur place à Accra, les avocats sont en discussion avec les autorités policières dans un bureau en présence du ministre Justin Katinan Koné, porte-parole du Président Laurent Gbagbo, après la traduction en Anglais de l'ordonnance d'amnistie du 06 août 2018.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
7895 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 26/03/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions horus
 
Donatien Kautcha, je viens d avoir une discussion avec un ami étranger concernant votre article, Justin katinan est ministre ou ex ministre?pourquoi écrire toujours ministres, ou président au de lieu de ex.?aidez nous.
 
 
 
See his contributions Okapi
 
Dama Pickass est un acteur important dans le déclenchement de la crise postélectorale. Lui-même il est conscient de cela et sait pourquoi il reste en exil (volontairement). Il sait la gravité de ce geste, en plus d'autres complots qu'ils préparent depuis qu'il est au Ghana. Aux p...
Dama Pickass est un acteur important dans le déclenchement de la crise postélectorale. Lui-même il est conscient de cela et sait pourquoi il reste en exil (volontairement). Il sait la gravité de ce geste, en plus d'autres complots qu'ils préparent depuis qu'il est au Ghana. Aux pro-Gbagbo : on ne peut pas (quand vous arrange) prôner la réconciliation matin midi et soir quand on ne fait qu'attiser le feu, semer la haine et la division; quand mati, midi et soir, vous dénigrez et insultez les acteurs du pouvoir en place ! Dans ce sens là, comment parler de l'apaisement du climat social ??? Regardez-vous un peu dans le miroir. Je souhaiterais vivement que Damana soit transféré rapidement au pays afin qu'il réponde de ses actes.
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
Koudou Gbagbo ne veut pas la PAIX...donc comme les pro-du-Zouglou l'ont si bien dit dans leur chanson: "envoyez le mouton Pickass" á DRAMANE(pardon a Kandia Camara) il/elle va enfin l'égorger .
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login