Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Armées ivoirienne, 991 volontaires dont 3 officiers 634 sous-officiers et 354 militaires acceptent de partir à la retraite à partir du 31 décembre 2017
 
Un galon de la Douane ivoirienne (ph) 

© koaci.com-  Mercredi 6 Décembre  2017- Face à la répartition de l’effectif de l’armée de Côte d’Ivoire qui est en déphasage avec les normes admises en termes d’encadrement des armées modernes, le Gouvernement a également adopté au titre du ministère d’Etat, ministère de la Défense, une autre communication relative à une opération de départs volontaires de l’armée de Côte d’Ivoire en 2017.

Pour rappel, les normes des armées modernes sont, 25% de sous-officiers, 70% de militaires du rang etc.

Même si le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement s’est refusé de donner les chiffres pour ce qui concerne la Côte d’Ivoire, Bruno Koné reconnait qu’ils ne sont pas conformes aux normes.

Cette communication a été adoptée dans le but de permettre à la Côte d’Ivoire de s’approcher de ces normes, et de la pyramide des grandes armées et en vue de rajeunir ses effectifs.

Le Gouvernement a décidé de mettre en œuvre une politique de départs volontaires des militaires.

Ainsi, au 31 octobre 2017 Rechercher 2017 date limite fixé pour le dépôt des candidatures, 991 demandes sur 1067 avaient obtenu un avis favorable de la commission d’examen de demandes de départ.

Il s’agit de 3 officiers, de 634 sous-officiers Rechercher 634 sous-officiers et de 354 militaires Rechercher 354 militaires du rang.

Les militaires concernés seront mis à la retraite Rechercher retraite par anticipation à compter du 31 décembre Rechercher 31 décembre 2017.

Avant cette date, ils recevront leur pécule de départ, seront ensuite rayés des effectifs des forces armées de Côte d’Ivoire et admis à faire valoir leur droit de retraite Rechercher retraite à pension de retraite Rechercher retraite à partir du 1 janvier 2018.

Une cérémonie officielle sera organisée le 20 décembre à l’état-major général des armes en vue de matérialiser ces départs volontaires.

Selon le ministre de la Communication, plusieurs milliers de départs pourront équilibrer l’armée ivoirienne.

Wassimagnon, Abidjan
Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)
 
 
15060 Visite(s)    1 Commentaire(s)   Ajouter le : 06/12/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
Voir ses contributions xmo
 
Ça c'est les ansèguèla, comme ils les appelaient en 2004-2005. Et ça tu vas qu'ils savent même dire : je m'appelle surtout les soit-disant militaires de rang. Vous les avez envoyé pour surcharger l'armée et augmenter les dépenses de l'État. Héé Côte d'ivoire yako! Ivoirien yako a...
Ça c'est les ansèguèla, comme ils les appelaient en 2004-2005. Et ça tu vas qu'ils savent même dire : je m'appelle surtout les soit-disant militaires de rang.
Vous les avez envoyé pour surcharger l'armée et augmenter les dépenses de l'État. Héé Côte d'ivoire yako! Ivoirien yako aussi! C'est ton argent ils vont prendre pour donner à Ouremi et ses compagnons de tuerie!
 
 
Lire la suite
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter