Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Gon annonce que la carte universitaire du pays sera portée à 12 universités publiques au plus tard à l'horizon 2025
 
Gon et Mabri Search Mabri lundi à Abidjan (ph KOACI)

© koaci.com – Lundi 17 Juin 2019 -  Le Premier ministre, Amadou Gon Search Gon Coulibaly a procédé aujourd’hui, à Abidjan en présence de la Communauté universitaire, les partenaires financiers (la Banque mondiale, l’Agence française de développement et l’UNICEF) et l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire à l’ouverture de la Concertation Search Concertation nationale sur l’Enseignement supérieur et la recherche scientifique qui prend fin le 19 juin 2019.
Cadre idéal pour actualiser l’analyse diagnostique de l’Enseignement supérieur ivoirien et faire des recommandations qui soient judicieuses, le but visé par cette initiative est de permettre au gouvernement de résoudre des problèmes structurels auxquels le système de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique est confronté depuis de nombreuses années.

Cette concertation nationale a pour thème, « Quel système d’Enseignement supérieur et de recherche scientifique pour une Côte d’Ivoire émergente.»

Amadou Gon Search Gon Coulibaly a à l’occasion annoncé que la carte universitaire de la Côte d’Ivoire sera portée à 12 universités publiques au plus tard à l’horizon 2025 grâce au Programme de décentralisation des universités (PDU) qui prend en compte les potentialités des différentes régions de notre pays.

«Ainsi le PDU a permis de transformer des unités régionales de l’enseignement supérieur de Daloa et de Korhogo en Universités Search Universités pleines grâce à de nombreux travaux d’extension. Réalisé la première phase de l’Université de Man qui a ouvert ses portes en 2017. Démarrer les travaux de l’Université de San-Pedro et cette année, les travaux de l’université de Bondoukou vont également démarrer. Le PDU sur l’autorité du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique travaille également sur un programme développement des universités d’Odienné, d’Abengourou et d’Adiaké dont les financements sont en cours de discussions avec nos partenaires financiers. Le lancement de ces nouvelles universités est prévu pour l’année 2020 pour des ouvertures qui s’effectueront entre 2021 et 2025, » s’est justifié le Chef du Gouvernement ivoirien en présence d’experts venus du Burkina.

En vue d’assurer un meilleur encadrement des étudiants, le Premier ministre a rappelé qu’en moyenne 400 nouveaux assistants et assistants chefs de civismes sont recrutés chaque année et dans sa quête d’efficacité interne et externe du système d’enseignement supérieur, le gouvernement s’est engagé également dans le numérique éducatif avec la création de l’université virtuelle de Côte d’Ivoire.

Selon lui, cette université impulsera la mise en œuvre du système LMD et contribuera en partie à la résolution de l’épineux problème massification auxquels sont confrontées les universités publiques.

«Dans le même sens, l’interconnexion des universités publiques est en cours de réalisation. Cette innovation permettra de remédier au déficit d’enseignants dans certaines filières avec l’enseignement à distance,» a-t-il ajouté.

Dans le souci de promouvoir la recherche scientifique, le Gouvernement a institué un fonds national de la recherche et de l’innovation d’une valeur annuelle de 500 millions de FCFA.

Au cours de cette cérémonie d’ouverture, le Premier ministre a essayé de répondre aux enseignants chercheurs et chercheurs « abonnés » depuis un moment aux grèves.

Il a affirmé que le Gouvernement a apporté des améliorations substantielles aux conditions de vie des enseignants chercheurs et chercheurs en citant entre autres, l’augmentation des primes de recherche, de 100 à 120%, le paiement partiel chaque année du stock des arriérés d’augmentation de salaires dus aux enseignants chercheurs et aux chercheurs, le déblocage des salaires des enseignants chercheurs et chercheurs au même titre que les autres fonctionnaires, etc.

Les conditions d’apprentissage des étudiants sont également au cœur des priorités du Gouvernement.

Ainsi au titre de l’année académique 2017-2018, comme indiqué par le Premier ministre, les enveloppes allouées aux bourses et au secours financiers en Côte d’Ivoire, s’élèvent respectivement à environ 15 milliards de FCFA pour environ 38 mille étudiants et à 1milliard de FCFA pour environ 6000 étudiants.

Quant aux bourses allouées aux bourses et aux secours financiers hors Côte d’Ivoire, il a mentionné qu’ils s’élèvent à environ 4 milliards de FCFA pour 800 étudiants et à 134 millions de FCFA pour 79 étudiants.

«De façon globale l’enveloppe budgétaire allouée au paiement des bourses et secours financiers vient d’être augmentée à hauteur de 8 milliards de FCFA. On s’attelle à créer un environ propice à l’épanouissement des étudiants dans les résidences universitaires avec la réhabilitation en cours des cités d’Abidjan non encore réhabilitées, » a insisté M. Gon.

A la suite du bref rappel de quelques évolutions majeures du système de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Premier ministre a indiqué que le gouvernement est conscient qu’il reste beaucoup à faire et tout cela n’est possible que dans un climat social apaisé.

C’est pourquoi, il appelle donc à la responsabilité et l’engagement de tous les acteurs de la communauté universitaire afin de faire les établissements de l’enseignement supérieur des temples du savoir et de la qualité pour relever le défi du capital humain national.

«Il s’agit d’un impératif pour les progrès attendus dans la marche vers l’émergence de notre pays, c’est du reste l’un des enseignements, » a-t-il ajouté.

Amadou Gon Search Gon Coulibaly a par ailleurs annoncé, l’harmonisation de la rentrée universitaire 2020-2021, à la même date pour toutes les universités et toutes les UFR du pays.

«Pour résoudre de façon durable toutes les contraintes liées à l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, il nous faut imaginer une combinaison de solutions novatrices et la recherche d’un mécanisme de financement innovant du sous-secteur. Ce mécanisme de financement devra compléter l’apport budgétaire important de l’Etat. Il s’agit de trouver une réponse viable à l’explosion du nombre de bacheliers aspirant à intégrer notre système d’enseignement supérieur, notamment nos universités publiques, » a conclu le Chef du gouvernement ivoirien.

WassimagnonClick to enlarge
Côte d'Ivoire : Gon annonce que la carte universitaire du pays sera portée à 12 universités publiques au plus tard à l'horizon 2025
 
 
9229 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 17/06/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Olidecoq
 
Merci pme ça serait une continuité pour le nouveau gouvernement merci de poser les bases pour vos futures dirigeants merci
 
 
 
See his contributions Wang Tan
 
Quelle propension de vouloir des dizaines d"universités quand celles qui existent manquent de tout et tombent en ruine!Après les milliards pour la réhabilitation détournés on feint de vouloir construire d'autres pour avoir des financements à détourner.Celle de Man n'en est pas un...
Quelle propension de vouloir des dizaines d"universités quand celles qui existent manquent de tout et tombent en ruine!Après les milliards pour la réhabilitation détournés on feint de vouloir construire d'autres pour avoir des financements à détourner.Celle de Man n'en est pas une.C'est un grand lycée à cause des détournements.Vous qui êtes les vrais fils de FHB,ayez pitié de ces oeuvres dont le lycée scientifique.Rehabilitez-les!
 
 
Read more
See his contributions Peace101
 
Wowwwwwwwwwwww.... Vous avez dit 12 ? Merci à ce seil pouvoir qui a invezti autant dans notre système édicatif... Bon où sobt les fils de troutrounou bétés et assimilés frontistes ? Ils viendront nous dire que c'est un projet de l'illétré gbagba... Le pays AVANCE partout partout...
Wowwwwwwwwwwww.... Vous avez dit 12 ? Merci à ce seil pouvoir qui a invezti autant dans notre système édicatif... Bon où sobt les fils de troutrounou bétés et assimilés frontistes ? Ils viendront nous dire que c'est un projet de l'illétré gbagba... Le pays AVANCE partout partout... On appréciera tous ces efforts du bosseur Ouattara dans quelques années qui est un visionnaire ... Les bétés et assimilés frontistes venez on va discuter ici... gbagba le vaurien pilleur au bilan ZÉRO et ses hémorroïdes ont construit combien ou quoi ? On avance...
 
 
Read more
See his contributions djouze
 
le gaspillage est devenu le mode courant de financement dans ce pays. Celles existantes sont en lambeaux. Mais on cherche des moyens pour couvrir les dépenses inutiles faites.
 
 
 
See his contributions FerDeLance
 
Ne voyez pas l'évolution dans le nombre mais dans la qualité de nos universités.
 
 
 
See his contributions Batuta
 
voilà voilà voilà 2020 arrive et les convoyeurs d'étrangers vont nous lancer dans une floppée de nouvelles promesses. Bandécons!
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login