Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Amédé Kouakou annonce la réalisation des comptages routiers dans le PER 2018
 
© koaci.com - Vendredi 3 Août 2018 -24 heures après la session de sensibilisation des bureaux de contrôle et la formation des petites et moyennes entreprises (PME) initiée par l’Agence de gestion des routes (AGEROUTE), la présentation officielle du Programme d’entretien routier (PER) 2018 a été faite ce jour à Yamoussoukro en présence du ministre de l’Equipement et de l’entretien routier, Dr Amédé Kouakou.

La Côte d’Ivoire dispose d’un réseau d’environ 82.000 km de routes dont plus de 6.500 Km revêtus et 75.500 km de routes en terre.

Click to enlarge
Côte d'Ivoire: Amédé Kouakou annonce la réalisation des comptages routiers dans le PER 2018
Le réseau primaire d’environ 15.000 km est composé de routes revêtues et 8.500 km de routes non revêtues.

En ce qui concerne, les routes revêtues, les besoins de travaux sur 5974 km sont estimés à 998 milliards de FCFA et consistent à renforcer 2330 km du réseau en mauvais état pour environ 700 milliards de FCFA, à réparer les dégradations constatées sur 1673 km du réseau en moyen état par des travaux de point à temps ou emplois partiels pour 293 milliards de FCFA et à préserver 1971 km du réseau en bon état par des travaux d’entretien courant et périodique, pour environ 5 milliards de FCFA.

Un programme de renforcement du réseau en mauvais état est en cours, pour un montant global de 700 milliards de FCFA portant sur un linéaire de 2330 km.

Les besoins cumulés de financement pour l’entretien sur le réseau interurbain revêtu est de 308 milliards de FCFA.

Pour les routes non revêtues, les besoins globaux de travaux sur 8400 km non revêtus sont estimées à 71 milliards de FCFA et consistent à préserver le réseau en bonne état par des travaux de reprofilage léger pour environ 2 milliards de FCFA, à réparer les dégradations sur le réseau en moyen état par des travaux de reprofilage lourd et de traitement de points critiques pour 29 milliards de FCFA et à réhabiliter entièrement le réseau en mauvais état pour environ 40 milliards de FCFA

Le PER 2018 Search PER 2018 permettra d’améliorer l’accessibilité des zones de productions agricoles et le niveau de praticabilité du réseau sur toute l’étendue du territoire.

Toutefois, le budget alloué d’un montant de 87,2 milliards de FCFA environ 10% reste insuffisant au regard des besoins exprimés.

Pour la sauvegarde du réseau, une recherche de financements complémentaires auprès des partenaires techniques et financiers et des faîtières s’avère indispensable.

L’organisation d’une table ronde des bailleurs sera nécessaire en vue de faire face aux besoins globaux du réseau.

En tenant compte des hypothèses et la capacité de mobilisation des ressources du Fonds d’entretien routier (FER) en 2018, principal bailleur estimé à 70 milliards de FCFA, les activités nouvelles du programme 2018 seront identifiées à hauteur de 87,2 milliards de FCFA pour un taux de décaissement attendu de 80% au 31 décembre 2018.

Les différentes composantes du PER 2018 Search PER 2018 sont les activités d’exploitation pour 2,48 milliards de FCFA, les travaux sur les routes revêtues pour 18,7 milliards de FCFA, les travaux sur la voirie urbaine pour 14 milliards de FCFA, les travaux sur les routes en terre pour 39,5 milliards de FCFA et autres travaux, maitrise d’œuvre et maitrise d’ouvrage pour 12,52 milliards de FCFA.

L’objectif du PER, comme l’a indiqué le ministre de l’Equipement et de l’entretien routier est de sauvegarder le patrimoine et permettre aux ivoiriens de circuler en toute liberté et accéder aux plantations.

Dr Amédé Kouakou Search Amédé Kouakou a promis qu’à partir de cette année, des travaux d’urgence seront réalisés, notamment les comptages routiers.

Il a prévenu que désormais les taches légères vont être faites par les collectivités territoriales et les tâches lourdes confiées au PER.

Le ministre a annoncé que 40 mille km de routes seront traités cette année grâce à l’exécution du PER en invitant les PME retenus à mériter la confiance du Gouvernement et à faire correctement les travaux.

Il a enfin invité l’AGEROUTE à plus de rigueur et demandé aux préfets d’être les yeux de l’Etat pour la bonne exécution des projets, car le PER concerne l’ensemble du territoire.

Le FER étant le principal bailleur du PER, son DG du FER, Lanciné Diaby a annoncé le recrutement de 5 ingénieurs pour la célérité des projets et précisé que des contrôles de travaux seront faits pour que ceux qui sont biens réalisés soient payés.

Plus de 130 entreprises ivoiriennes ont été retenues pour les travaux du PER 2018, leur porte-parole a appelé les responsables à réaliser des bons ouvrages.

Il a malheureusement mentionné que l’accès au financement bancaire est très difficile pour les PME, tout en indiquant que des retards sont constatés lors des décaissements quand les banques acceptent.

 
 
Wassimagnon, Abidjan 
 
 
12847 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 03/08/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login