Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Agrobusiness, le gouvernement annonce le démarrage du payement des souscripteurs avant la fin de ce mois
 
Manifestation de souscripteurs le 10 février à Paris

© koaci.com – Mercredi 15 Février 2017 – La question des sociétés d'Agrobusiness a été évoquée en conseil des ministres du jour, comme précisé par le porte-parole du Gouvernement ivoirien au cours d'une conférence de presse.

Bruno Nabagné Koné a affirmé que le Gouvernement dispose d'un grand nombre d'information sur ce dossier.

Selon lui, il a pris le parti de traiter cette question dans l'intérêt des souscripteurs et dans l'intérêt du système financier du pays comme relevé depuis le palais présidentiel après le conseil des ministres par KOACI.COM.

«Le Gouvernement est donc prêt à ce jour à démarrer les remboursements. Il reste à se mettre d'accord sur qui a droit à ces remboursements sur les listes des souscripteurs, listes qui sont en cours de croisement entre les fichiers des souscripteurs et mêmes des fichiers des entreprises, d''Agrobusiness et des fichiers des banques, tout cela est en vérification, » a-t-il expliqué.

Le ministre soutient que l'objectif est d'arriver à démarrer avant la fin du mois de février les remboursements et faire en sorte que cela se fasse le plus rapidement possible.

«Les remboursements se feront sur la base du capitale investit dans la mesure évidemment des soldes disponibles sur les comptes» a prévenu le ministre de la Communication et de l 'économie numérique.

Il rassure enfin que le comité qui a été mis en place poursuit ses travaux et essaie de trouver d'autres actifs s'ils existent qui permettraient, après aliénation, d'augmenter les sommes disponibles pour rembourser les souscripteurs.

Wassimagnon, Abidjan

Joindre la rédaction centrale de KOACI.COM et le service commercial au +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com
 
 
14785 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 15/02/2017
  8 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions FMK
 
Ah la "délivrance" pour beaucoup je suppose, maintenant attendons de voir combien ils auront des "fonds disponibles" enfin pour ceux qui rempliront les règles des conditions de remboursement...
 
 
 
See his contributions Joperfal
 
Il faut dire que le gouvernement va se servir de ce moyen de remboursement pour payer les RSI de ces proches . Meme s'il ya lieu de restituer l'investissement des souscripteurs était crédible
 
 
 
See his contributions Joperfal
 
Il faut dire que le gouvernement va simplement payer le RSI de ses proches. Dans une république qui n’est pas bananière cette action de remboursement doit se faire par décision judiciaire. Les structures d’agrobusiness doivent être les seules organes crédibles à procéder à u...
Il faut dire que le gouvernement va simplement payer le RSI de ses proches. Dans une république qui n’est pas bananière cette action de remboursement doit se faire par décision judiciaire. Les structures d’agrobusiness doivent être les seules organes crédibles à procéder à un remboursement des souscripteurs et non le gouvernement. Un gouvernement qui aux est abois. A titre de rappelle ce gouvernement à fait appel à capitaux publics dans le cadre l’opération de logements sociaux. Une majorité écrasante de souscripteurs n’a pas bénéficié de ces logements et n’a pas été remboursé jusqu’à présent. Ou est le rapport de l’autorité chargé de la bonne gouvernance sur ces questions. Je crois que les souscripteurs doivent saisir la haute cour de justice de la CEDEAO pour en finir avec cette pratique infâme de ce pouvoir.
 
 
Read more
See his contributions boaciface
 
Espérons que cela ne va pas créer plus de problèmes qu'aupparavent.
 
 
 
See his contributions genesysgatlin
 
@Joperfal, quels sont ces âneries? Si on rembourse le capital investit, c'est déjà pas mal. Force restera toujours à l’État. L’État a laissé faire(les raisons?), aujourd'hui, l’État décide de faire respecter la LOI.C'est aux Ivoiriens de savoir que ces sociétés faisaient de l'arn...
@Joperfal, quels sont ces âneries? Si on rembourse le capital investit, c'est déjà pas mal. Force restera toujours à l’État. L’État a laissé faire(les raisons?), aujourd'hui, l’État décide de faire respecter la LOI.
C'est aux Ivoiriens de savoir que ces sociétés faisaient de l'arnaque.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login