Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Agrobusiness, les Banques, «nous essayons d'apporter la solution idoine pour que chacun des contributeurs se retrouve satisfait»
 
Guy Koizan jeudi à Abidjan (ph KOACI.COM)

Click to enlarge
Côte d'Ivoire: Agrobusiness, les Banques, «nous essayons d'apporter la solution idoine pour que chacun des contributeurs se retrouve satisfait»
© koaci.com- Vendredi 21 Avril 2017-  La rentrée officielle 2017 de l’Association des professionnels de banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire, (APBEF-CI) s’est faite jeudi à Abidjan en présence de son nouveau Président, Guy Koizan Search Guy Koizan comme constaté sur place par KOACI.COM.

Les Banques, suspectées d'avoir pour certaines été complices de l'Etat dans cette affaire aux accents de scandale d'Etat pour certains observateurs, à travers leur Association ont à l’occasion tenté de rassurer les souscripteurs des Agrobusiness du paiement de leurs souscriptions.

Prenant part au comité de concertation mis en place en tant que représentant de l’APBEF, le Directeur exécutif a en marge de cette rentrée officielle donné la version officielle de l’Association en ce qui concerne, le phénomène Agrobusiness.

«Nous participons aux activités, aux travaux des différents comités mis en place par l’Etat au travers du Trésor public. Et nous tenons a vous rassurer que les travaux se passent bien et que nous essayons d’apporter la solution idoine pour que chacun des contributeurs se retrouve satisfait, » a déclaré le Directeur exécutif en réponse à une question de la presse qui doutait de la bonne foi des banques.

Pour revenir sur les sujets abordés lors de cette rentrée 2017, il faut noter que le tout nouveau Président élu de l’APBEF, Guy Koizan Search Guy Koizan a salué les performances réalisées par les Banques et établissements financiers durant l’année écoulée.

Selon lui, cette situation a permis au secteur bancaire ivoirien de demeurer le leader de l’UEMOA et a rendu hommage à son prédécesseur, le ministre du Commerce, Souleymane Diarrassouba qui a selon lui, révolutionné l’APBEF en lui donnant plus de lisibilité.

Il reconnait néanmoins que la promotion de la bancarisation pose problème et demeure un important levier pour l’Association.

Selon le Président, une action conjuguée de l’autorité et de l’industrie bancaire va améliorer le taux de bancarisation.

C’est pourquoi, il invite les populations encore bancables à fréquenter les banques et a annoncé que les institutions bancaires vont continuer d’œuvrer pour le financement des PME et au renforcement de leur dispositif de sécurité.

Affirmant que l’industrie bancaire se porte bien en Côte d’Ivoire et continue de financer l’économie, le Président relève que le ralentissement de l’économie mondiale contraste avec le dynamisme sous régional et national.

Sur les 4120 milliards de FCFA de crédits octroyés par les institutions bancaires, l’année dernière ce sont 536 milliards de FCFA qui ont profité au PME et 80 milliards de FCFA au secteur de l’immobilier.

Guy Koizan a enfin conclu que le taux de croissance des dépôts est quelque peu en retrait, alors que le dépôt continue selon lui, de progresser.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
10839 Visit(s)    8 Comment(s)   Add : 21/04/2017
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
On pensait que c'était "Sam l'Africain" qui était le seul et unique escroc en RCI. Meme regime de mafieux comme fut le regime FPI avec ses escrocs agences de placement d'argent. Chaque groupe vient au pouvoir pour foutre la merde aux pauvres ivoiriens.
 
 
 
See his contributions CD
 
Laissez YAPI venir rembourser ses souscripteurs. Que faut-il espérer ou attendre d'autre quand l'"escroc" demande juste qu'on le laisse rembourser ses souscripteurs qui n'ont pas porté plainte contre lui? Est-ce tant compliqué que ça? On perd le temps des banquiers avec une affai...
Laissez YAPI venir rembourser ses souscripteurs. Que faut-il espérer ou attendre d'autre quand l'"escroc" demande juste qu'on le laisse rembourser ses souscripteurs qui n'ont pas porté plainte contre lui? Est-ce tant compliqué que ça? On perd le temps des banquiers avec une affaire qu'ils n'ont pas créée. Soit on est maso "parce qu'on cherche des actifs" ou on est sadique "ne faisant souffrir les souscripteurs".
 
 
Read more
See his contributions anicetkrouman
 
Le gouvernement est intervenu dans l'affaire agro-business, pas pour blâmer les souscripteurs mais les protéger de toutes entreprises aux pratiques non conformes aux règles financières.
 
 
 
See his contributions anicetkrouman
 
Les entreprises Agro-business se servent du gel des comptes comme prétexte pour accabler le gouvernement sinon qu'est ce qui justifie le non-paiement des RSI des mois d’octobre, novembre et décembre car les comptes ont été gelés le 06 janvier. En réalité depuis le mois d’août 201...
Les entreprises Agro-business se servent du gel des comptes comme prétexte pour accabler le gouvernement sinon qu'est ce qui justifie le non-paiement des RSI des mois d’octobre, novembre et décembre car les comptes ont été gelés le 06 janvier. En réalité depuis le mois d’août 2016, le système avait commencé à s’essouffler.
 
 
Read more
See his contributions CD
 
Ok mais il y a un au moins qui le dit haut et fort devant le monde entier qu'il peut rembourser ses souscripteurs. En face on répond qu'on est cherche les actifs pour espérer payer quelques chose. Alors que ce dernier a plus de 50% des sinistrés. Alors pourquoi ne pas le mettre à...
Ok mais il y a un au moins qui le dit haut et fort devant le monde entier qu'il peut rembourser ses souscripteurs. En face on répond qu'on est cherche les actifs pour espérer payer quelques chose. Alors que ce dernier a plus de 50% des sinistrés. Alors pourquoi ne pas le mettre à l’épreuve si on a pas autre alternative? Sa proposition résout deux problèmes à savoir celui des listes truffées d'erreurs et celui de la recherche d'actifs. Il a même fait opposition bloquant les banques qui se trouvent devant un dilemme juridique. Alors si l'Etat ne trouve pas les fameux actifs après les injonctions faites aux notaires alors que le gar a l’argent avec lui quelque part qui les sinistrés accuseront-ils? Juste une question de bon sens mais en Côte d'Ivoire le penseur a tort quand il disait que le bon sens est la chose la mieux partagée. Sinon, toute tentative d'explication devient vaine.
 
 
Read more
See his contributions anicetkrouman
 
Si l’on suit la logique de ces sociétés, c’est-à-dire qu’à chaque souscription correspond la création d’un champ maraîcher, normalement on devrait se retrouver avec des milliers d’hectares de légumes (tomates, oignons, etc.). A l’évidence il n’en est rien puisque il n’y a ni trac...
Si l’on suit la logique de ces sociétés, c’est-à-dire qu’à chaque souscription correspond la création d’un champ maraîcher, normalement on devrait se retrouver avec des milliers d’hectares de légumes (tomates, oignons, etc.).

A l’évidence il n’en est rien puisque il n’y a ni trace de terres ni de production, sinon comment expliquer que la Côte d’Ivoire continue d’importer de l’oignon ou enregistre une pénurie de tomates ?
 
 
Read more
See his contributions CD
 
Ce débat est dépassé. Nous posons une question simple sur les modalités et capacités de remboursement. L'état est dans l'impasse. Il faut d'autres alternatives pour arrêter la mort des souscripteurs.
 
 
 
See his contributions zomandre
 
si le gouvernement a décidé d’arrêter l'activité alors il devrait pour éviter tout amalgame régler intégralité des fonds des souscripteurs ainsi on aura la paix une bonne fois pour toute c'est simple quand on veut protéger les ivoiriens faut avoir les reins solide autrement vous ...
si le gouvernement a décidé d’arrêter l'activité alors il devrait pour éviter tout amalgame régler intégralité des fonds des souscripteurs ainsi on aura la paix une bonne fois pour toute c'est simple quand on veut protéger les ivoiriens faut avoir les reins solide autrement vous laissez Yapi et sa clique partir avec les fonds comme ça ils sauront qu'ils ont été grugés voila tout au lieu de venir protéger et donner pour un investissement d'un million rembourser 500 f mieux tu ne vas rien donner tout ça c'est du n'importe quoi !!!!!
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login