Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: «Affaire de 3 milliards des ex déflatés de la santé détournés», le ministère dit sa part de vérité
 
© koaci.com – Vendredi 21 Avril 2017 -Le syndicat national des ex-agents déflatés de la santé de Côte d’Ivoire (SYNADES-CI) par la voix de leur secrétaire général Hubert Kpansai, a accusé à travers deux médias locaux (NDRL Le Temps et L’intelligent d’Abidjan), le ministère de la santé et de l’hygiène publique d’avoir détourné la somme de 3 milliards de FCFA.

A en croire ce dernier, cette somme représenterait le paiement des arriérés de salaire et du reliquat des primes de transport.

Approché ce vendredi, le cabinet du ministère de la santé à travers un document transmis à kOACI.COM, tente de dire sa part de vérité sur cette affaire, qui a perturbé le fonctionnement des Centres de Santé Search Santé Hospitaliers Universitaires d’Abidjan durant la semaine en cours.

Dans la note, la tutelle explique l’exécution de la ligne « Rémunération des prestations extérieures », cause du conflit qui l’oppose au syndicat des ex-déflatés.

Selon cette dernière, Il existe effectivement une ligne budgétaire dénommée « Rémunération des prestations extérieures » qui sert de façon générale, à la « prise en charge » des prestations extérieures et de façon spécifique, à celle des « dépenses des sociétés » de location de main-d’œuvre dont celles employant les « ex-agents déflatés », avant de préciser .

« La location de main-d’œuvre concerne la prise en charge du personnel occasionnel n’existant pas à la fonction publique et nécessaire au fonctionnement des structures sanitaires (gardiens, brancardiers, manœuvres, techniciens de surface, etc.). Ce personnel utilisé par le Ministère en charge de la santé est composé entre autres d’agents déflatés en 1998 et qui appartenaient au corps des agents contractuels qui a été supprimé de la liste des emplois de la fonction publique. »

Toujours selon le ministère, chaque année, des dotations sont inscrites à son budget à cet effet.

« Ainsi, pour l’année budgétaire 2016, le montant alloué à cette ligne s’élevait à 3.225.929.000 FCFA. Cette ligne faisant l’objet de marché, une demande de déverrouillage a été adressée à la Direction générale du Budget et des Finances pour autoriser l’engagement de la dépense. Compte tenu de la sensibilité de la question, le Ministre du Budget a autorisé le déverrouillage de la ligne pour la prise en charge des factures des sociétés qui emploient des ex-déflatés Search ex-déflatés et ayant contracté un marché avec le ministère et la fonction publique », explique-t-on.

Le ministère dit avoir exécuté la ligne budgétaire conformément aux procédures en vigueur. Les engagements relatifs aux dépenses de ces sociétés ont donc été effectivement faits à l’effet de régler les salaires de leurs agents. Il souligne que pour 2017, la ligne budgétaire citée a été dotée à hauteur de « 3.925.929.000 FCFA » et la procédure d’exécution des dépenses est en cours.

« Nous trouvons de graves contre-vérités, qui ne permettent pas aux lecteurs d’avoir une vision objective des procédures d’exécution des dépenses publiques que nous sommes chargés d’appliquer. Nous vous invitons, chers amis de la presse, à vous rapprocher de nous toutefois que cela vous paraîtra nécessaire », conclu le ministère de la santé et de l’Hygiène Publique.

Donatien Kautcha, Abidjan

JOINDRE: +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com
 
 
7222 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 21/04/2017
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Dyaos
 
Voilà qui est clair...
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login