Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Affaire Groupe Scolaire Paul Langevin, la Cour d'appel tranche en faveur de Koudou Dago et ordonne l'expulsion des époux Dalquier
 
© koaci.com – Jeudi 8 Mars 2018 – Depuis 7 ans les époux Dalquier Rechercher époux Dalquier promoteurs du Groupe Scolaire Paul Langevin Rechercher Groupe Scolaire Paul Langevin louent le lot 737 bis îlot 76 de la zone 4/c propriété de Koudou Dago, opérateur économique.

Depuis quelques années, les époux Dalquier Rechercher époux Dalquier ont assigné l’opérateur économique en justice pour « s’accaparer » de son terrain.


Nous apprenions d’une source judiciaire que la Cour d’appel Rechercher Cour d’appel du tribunal d’Abidjan Plateau vidant son délibéré du vendredi 2 mars dernier, a confirmé le jugement n°352/16 du 1er décembre 2016 qui expulsait les Dalquier du terrain de Koudou Dago.

« Dit que les époux Dalquier, sont déchus de leur droit au renouvellement du bail. Ordonne en conséquence leur expulsion Rechercher expulsion tant de leurs personnes, de leurs biens que de tous occupants de leur chef sur le lot N°737 Bis Ilot 76 situé à Marcory zone 4c et objet de l’acte notarié du 02/12/1999 portant bail commercial entre monsieur Koudou Dago Rechercher Koudou Dago et les époux Dalquier, » précise l’attestation du Plumitif de l’arrêt N°30 COM/18 du 02/03/2018 de la Chambre Présidentielle en notre possession.

Malheureusement, cette attestation du Plumitif est délivrée à titre de simples renseignements à la SCPA Lolo-Diomandé-Ouattara, conseil de Koudou Dago Rechercher Koudou Dago et ne peut servir de titre exécutoire.

L’on croyait la cause des époux Dalquier Rechercher époux Dalquier entendue, après cette décision du 2 mars dernier et que Koudou Dago Rechercher Koudou Dago devrait enfin connaitre la fin de cette procédure et récupérer son bien.

Nous apprenions par ailleurs, qu’après des démarches entreprises par les époux Dalquier Rechercher époux Dalquier auprès de l’ambassadeur de France, l’opérateur économique devrait attendre jusqu’en 2020 avant de rentrer en possession de son bien.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
13992 Visite(s)    4 Commentaire(s)   Ajouter le : 08/03/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
Voir ses contributions SRIKA BLAH
 
Pitié pour nous ivoiriens. Imaginez si ce cas se passait en France contre un Africain ?
 
 
 
Voir ses contributions dramani
 
ah oui ! nègre un jour, nègre toujours.
 
 
 
Voir ses contributions XIX
 
Qui dit mieux : Pays de merde !!!
 
 
 
Voir ses contributions baryond
 
C'est l'ambassadeur de France qui décide maintenant de la date d'application d'une décision de la justice ivoirienne ?République bananière un jour,république bananière toujours.L'inverse serait il simplement envisageable en France ?
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter