Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Adzopé, le ministre des Eaux et forêts se préoccupe des difficultés rencontrées par les usiniers
 
Issa Coulibaly en visite à Adzopé Search Adzopé (ph KOACI.COM)

© koaci.com – Vendredi 14 Juillet  2017 – Une forte délégation conduite par le ministre Search ministre des Eaux et forêts, Issa Coulibaly a effectué ce jeudi, des visites guidées dans les usines d’ INPROBOIS et FIP d’Adzopé.

Il s’agissait pour le ministre Search ministre au travers de cette tournée de s’imprégner des difficultés Search difficultés rencontrées par ces industriels en vue d’y apporter des solutions durables.

«Nous sommes venus pour nous imprégner des réalités auxquelles sont confrontés les opérateurs de l’industrie du bois et envisager des solutions,» a déclaré Issa Coulibaly.

Il a rassuré les opérateurs de ce secteur pourvoyeur d’emplois, des dispositions prises par le Gouvernement en vue d’encourager davantage l’industrialisation et de freiner la concurrence déloyale.

Selon lui, la politique d’industrialisation, encouragée par l’Etat de Côte d’Ivoire dans la stratégie du PND 2016-2020, est plus qu’indéniable.

«Tant que nous ne transformons pas, nous n’aurons pas de valeur à ajouter,» a-t-il précisé.

Les Directeurs généraux d’INPROBOIS et FIP, ont traduit leur reconnaissance à leurs hôtes avant, de présenter à la délégation la chaine de distribution de leurs différentes firmes et ont exposé leurs préoccupations.

«C’est vrai qu’aujourd’hui, nous nous battons contre la réserve Et puisque nous sommes inscrits dans la gestion durable, notre objectif en ce moment, c’est de valoriser les déchets issus de la transformation du bois,» a soutenu Patrice Servant, DG d’INPROBOIS, dont l’entreprise est spécialisée dans le déroulage et plaquage des bois de fromager.

Il projette dans les mois à venir, d’étendre son champ d’exploitation jusqu’aux bois de petits diamètres.

Mamadou Sangaré a indiqué qu’un danger guette la forêt ivoirienne.

«Tout opérateur doit savoir désormais que ce qu’il prélève de la forêt, nécessite d’être systématiquement remplacé. Et ces produits doivent être utilisés de façon durable », précise-t-il.

Selon le DG de la SODEFOR, ces mesures s’inscriront dans le futur code forestier.


Wassimagnon, Abidjan 

 
 
2131 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 14/07/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login