Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Les activités de Guillaume Soro un dimanche dans le Tchologo
 
© koaci.com –  Lundi 16 avril 2018 – A Ferké le samedi dans le cadre de l’hommage rendu par les populations de la région du Tchologo Search Tchologo (Ferké, Kong et Ouangolo) au Président de la république pour ses actions, le Président de l’Assemblée nationale, a consacré le dimanche Search dimanche à son terroir.

Guillaume Soro a à l’occasion visité sa ferme, s’est également rendu au champ ensuite dans le village natal de son défunt père Clément Soro, Sangopari où il a partagé un moment de bonheur avec les populations.

Sur le chemin, le chef du parlement ivoirien a fait une escale au barrage du village dont les travaux ont démarré en 2011 et ne sont toujours pas achevés.

Ces parents lui ont reproché la lenteur de l’exécution du projet qui dure 7 ans.

«J’acquiesce. Je leur dis de se réjouir tout de même de la qualité du travail bien fait. A eux de se mettre au travail, » a répondu M. Soro aux villageois.

Malgré le reproche, il est enthousiaste de voir que ce projet pourra impacter directement sur le quotidien des villageois, vue qu’ils ont une vie si pénible et si dispendieuse.

Après le barrage, le Président de l’Assemblée nationale a mis le cap sur sa ferme.

Sur les lieux, il a fait connaissance avec de nouveaux visages, notamment des stagiaires venus de Bingerville, venus de si loin pour apprendre.

«Le sourire me revient à la vue des belles pintades. Le maître des lieux est professionnel M. Cyril, » précise Guillaume Soro.

Arrivé quelques minutes à Sangopari après l’escale de la ferme, le Président de l’Assemblée nationale a été surpris de l’accueil que ses parents lui ont réservé.

«Les parents apprenants par le bouche à oreille ont sorti le balafon. Mes tantes sont contentes. Nous dansons. Simon a honte de danser. Pas moi. Mes souvenirs d’enfance me remontent. J’oublie mes soucis d’Abidjan et ses méchancetés, » ajoute-il.

Arrivé dans son village paternel, Guillaume Soro Search Guillaume Soro s’est fait un nouveau compagnon sans le vouloir qui le suivait partout.

«Je suis heureux! Regardez ce garçonnet! Depuis le matin il me suit partout.

 Je le remarque. Je me demande qu’est-ce qu’il comprend vraiment à tout ceci? Pourtant il est joyeux. Ça se voit. Alors je danse avec lui. Mes tantes s’en donnent également à cœur joie. Son petit copain le rejoint. On marche pour la cours familiale. La fête bat son plein au son du balafon. À Dieu misères et intrigues d’Abidjan,» explique, l’ancien Premier ministre.

Enfin, c’est dans la cour familiale où vécu son grand-père Porlo dit Laloh que M. Soro a eu faim et ses parents lui ont offert la pitance, au menu du riz, de la viande de poulet et du bœuf sans fioritures.

«Je me demande comment mes tantes font des mets de qualité sans tous ces condiments, » s’interroge le Président de l’Assemblée nationale.

Homme de défis, Guillaume Soro Search Guillaume Soro a à l’occasion de son bref séjour à Sangopari montré au Président des jeunes du village, Adama qu’il savait toujours monter à moto.

«Toi tu t’es embourgeoisé. Je parie que tu ne sais plus monter à moto,» a lancé le Président.

«Quoi? Je bondis sur la moto. Je me souviens qu’enfants nous allions ensemble au champs chasser les mange mil, » a mentionné Guillaume Soro.
Il a également visité en compagnie du député Kaweli l’école qui comprend 117 élèves pour 4 enseignants.

«Une belle école avec des panneaux solaires. Les enseignants sont si jeunes mais motivés. Je suis surpris. Je suis aussi fier, » a déclaré le Président de l’Assemblée nationale.

La déception de Soro se fera dans la découverte de son verger frappé par une maladie qui fera qu’il ne récoltera pas de mangue.

«Le député de Ferké Sous-préfecture se rejoint. Nous sommes tristes du constat. Je demande à Simon de trouver remède. Il faut de l’argent pour le traitement me dit-il. Toujours l’argent! »

Ainsi prend fin le dimanche Search dimanche du Président de l’Assemblée nationale dans la région du Tchologo.

Wassimagnon, Abidjan 
Click to enlarge
Côte d'Ivoire: Les activités de Guillaume Soro un dimanche dans le Tchologo
 
 
9341 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 16/04/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions zyeux clairh
 
soro dis moi, c'est ton champs a l’extrême sahel du pays qui a pu construire ton immeuble a des centaines de milliards au plateau? prenez nous au sérieux. vous nous voler de jours comme de nuit notre argent. Aucun politicien n'est la pour le bonheur du peuple , mais pour son prop...
soro dis moi, c'est ton champs a l’extrême sahel du pays qui a pu construire ton immeuble a des centaines de milliards au plateau? prenez nous au sérieux. vous nous voler de jours comme de nuit notre argent. Aucun politicien n'est la pour le bonheur du peuple , mais pour son propre bonheur. exemple: gnamien n'goran (voulait être premier de ouattara ) qui critique sa propre chaise des qu'il a été éjecté. je ne peux jamais voter quelqu'un dans ce pays. jamais.
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
Comment Soro et autres(au service de l'Etat) font-ils pour avoir toute cette masse d'argent ?Etre chef rebelle est vraiment juteux !.. Détourner, voler, tricher et meme tuer pour s'enrichir vachement sans souffrir .
 
 
 
See his contributions TITIOLALOLA
 
Avoir un champ aujourd'hui est un fait banal; à moins qu'on veuille nous croire que le Sieur Soro est un jeune très entreprenant . Rien que de la pub !
 
 
 
See his contributions dramani
 
rien que de la com' pour celui qui a fait des sauteurs de clôture, des princes. lol
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login