Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: CAN 2019, l'arbitre Namibien accuse le Rwanda de l'avoir corrompu pour manipuler le résultat du match contre les éléphants
 
CIV-Rwanda-

© koaci.com – mercredi 12 septembre 2018 -Voici un nouveau scandale de corruption Search corruption qui risque de secouer le football africain.

L’arbitre de l’opposition Rwanda Search Rwanda –Côte d’Ivoire (1-2) jouée dimanche dernier à Kigali, accuse la Fédération rwandaise de football (FERWAFA), d’avoir tenté de le corrompre pour influencer le résultat cette rencontre comptant pour la 2è journée des éliminatoires de la CAN 2019.

La FERWAFA Search FERWAFA a réagi à cette grave accusation dans un communiqué sur son site. La fédération Rwandaise se choquée par les remarques de l'arbitre namibien de la CAF, Jackson Pavaza, affirmant avoir été corrompu pour manipuler le résultat du qualificatif AFCON 2019 entre le Rwanda Search Rwanda et la Côte d'Ivoire tenu le 9 septembre 2018 au Stade de Kigali.

La fédération Rwandaise donne plus de détails dans cette affaire qui risque de porter atteinte à l’image du football africain.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire a battu le Rwanda Search Rwanda sur ses installations 2-1 se relançant ainsi dans la compétition après sa défaite contre la Guinée 2-3.

Donatien Kautcha, Abidjan

Si dessous les explications de la FERWAFA…

« Le vendredi 7 septembre 2018, après la réunion de coordination du match tenue à la Fédération rwandaise de football, présidée par le commissaire de match Mike Letti de l'Ouganda, les quatre officiels namibiens de match ont reçu 247 dollars supplémentaires. Association (NFA), conformément aux articles 36 et 37 du règlement de qualification de la Coupe d'Afrique des nations 2019. Toutefois, les arbitres ont affirmé que d'autres vols avaient été engagés lors de leur vol à destination de Kigali, qui devaient également être payés. Le samedi 8 septembre 2018, la direction de la Fédération rwandaise de football (FERWAFA) a passé toute la journée dans une assemblée générale ordinaire tenue à l'hôtel des Milles Collines. Les opérations de l’Assemblée générale se sont terminées à minuit lorsque Eric Ruhamiriza, commissaire aux compétitions de la FERWAFA, a été informé par l’arbitre Pavaza Search Pavaza et par un message de la somme de 237 USD restants le dimanche 9/9/2018. (M. Ruhamiriza pensait que cette somme était pour chaque arbitre). Dimanche 9 septembre 2018, M. Ruhamiriza aux côtés du secrétaire général Uwayezu Francois Régis a préparé un total de 948 USD à partager entre les quatre officiels, chacun devant être remboursé pour 237 USD et aux côtés du commissaire Eric Ruhamiriza, les deux responsables de FERWAFA Search FERWAFA se sont rendus à l'hôtel des Milles Collines dimanche matin à 11h, et ont rencontré les arbitres en public, sur les terrasses de l'hôtel, leur a donné leurs figurants comme ils l'avaient demandé. C'est à ce moment que Pavaza Search Pavaza a attiré l'attention des responsables de la FERWAFA Search FERWAFA sur le fait que le montant demandé pour les dépenses supplémentaires C'est à ce moment que Pavaza Search Pavaza a attiré l'attention des responsables de la FERWAFA Search FERWAFA sur le fait que le montant demandé pour les dépenses supplémentaires engagées s'élevait à 237 USD au total, et non à 948 USD, comme l'avait préparé FERWAFA. Les officiels de la FERWAFA Search FERWAFA ont conseillé à Pavaza Search Pavaza de procéder à la préparation du match dont le coup d’envoi a eu lieu à 15h30 au Stade de Kigali, puis le paiement des USD 237 convenus après le match équivalent à 237 USD comme demandé. Pavaza Search Pavaza a accepté que le paiement soit effectué après le match. Lors de son départ pour l’aéroport international de Kigali dimanche soir, Pavaza Search Pavaza a reçu et signé le reçu de 237 USD en présence du commissaire du match, M. Mike Letti. Ce qui s’est réellement passé, c’est une erreur de communication quant au montant exact demandé par Pavaza Search Pavaza dans sa communication initiale à M. Ruhamiriza, qui ne doit pas être considérée comme une corruption, comme l’affirme l’arbitre namibien Pavaza. Avec une connaissance approfondie des réglementations de la CAF, la FERWAFA Search FERWAFA ne pourra jamais et ne sera jamais livrée à aucune forme de corruption Search corruption susceptible de compromettre le haut niveau d'intégrité et de professionnalisme du jeu. »
 
 
18094 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 12/09/2018
  6 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Peace101
 
Ainsi donc, nous avons eu affaire à un arbitre intègre et incorruptible...Hmmmm... Super donc !
 
 
 
See his contributions Mauvais LeMauvais
 
Histoire à être gobée par qui ne connait pas l'Afrique et certains africains. Vous avez payé plus avant le match pour lui faire miroiter la possibilité de partir avec $948 si, il vous faisait gagner... On connaît ça!
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login