Logo Koaci
 
 
 
Congo : Répression post électorale, l'opposition dénonce le silence de Paris et de la communauté internationale
 
Hollande et Sassou à Paris

© koaci.com- Vendredi 23 Septembre 2016 - Au Congo Brazzaville, l’opposition a accusé ce jeudi, l’indifférence de la France et de la communauté internationale, après les tueries post électorales attribuées au régime.

Après l’élection présidentielle du 20 mars qui ont vu la réélection contestée de Denis Sassou Nguesso, à la tête du pays, la répression s’est suivie dans de nombreuses régions du Congo dont le Pool.

L’opposition a annoncé la mort de plusieurs de ses militants et sympathisants et même des populations qui ont été contraintes de se réfugier en forêt, face au harcèlement des forces de défense et ce dans l'indifférence de la France et de ses médias contrairement aux agitations et autres supposées "manœuvres" constatées lors de la présidentielle Gabon.

Des plantations, hôpitaux et maisons ont été saccagés. Selon l’opposition ont été tués et 93 opposants, ont été arrêtés entre octobre 2015 et juin 2016.

La plateforme Frocad-Idc, revendique la libération de ses militants.

Si Sassou N'Guesso pourrait, à l'inverse de son homologue gabonais Ali Bongo ayant entre autre osé défier l'entreprise pétrolière française Total à payer sa dette, apparaitre comme un "chouchou" de la France de François Hollande, le pouvoir rejette ces allégations et déclare qu’il n y a pas de « prisonniers politiques » au Congo.

KOACI.COM, Yaoundé

Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre nouvelle application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)
 
 
5000 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 23/09/2016
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions FMK
 
C'est effectivement un constat "flagrant", la France et ses médias ont crée de l'info au Gabon pour tenter de chasser Bongo qui n'arrange plus assez la France et reclame le du à son pays aux entreprises qui exploitent les richesses et n'ont rien dit sur les massacres de l'armée d...
C'est effectivement un constat "flagrant", la France et ses médias ont crée de l'info au Gabon pour tenter de chasser Bongo qui n'arrange plus assez la France et reclame le du à son pays aux entreprises qui exploitent les richesses et n'ont rien dit sur les massacres de l'armée de Sassou dans le pool ou les arrestations d'opposants et j'en passe...
 
 
Read more
See his contributions kkalipe
 
Mais qu'est ce que toi tu sais des bongos et des francs-maçons. Ne viens pas embobiner Les gens ici et faire croire que les bongos sont maintenant des nationalistes. Ils ont pillé le Gabon pendant 5 décennies et ça ne vous suffit pas? Restez au gabon dans votre petit coin
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login