Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Congo - RDC: Ce que nous savons de la rencontre au sommet Sassou-Kabila
 
Sassou et Kabila

© Koaci.com – Lundi 27 Juin 2016 – Denis Sassou Search Sassou Nguesso, chef d'État du Congo-Brazzaville, a reçu ce lundi à Oyo, dans le département de la Cuvette, Joseph Kabila Search Kabila Kabange, président de la République Démocratique du Congo (RDC).

Le communiqué officiel, qui sanctionne la rencontre entre les deux hommes d'État, indique qu'ils se sont réunis pour " traiter les questions liées à l’actualité politique en République Démocratique du Congo, notamment dans la perspective de la tenue de l’élection présidentielle qui est prévue pour la fin 2016."

Fait remarquable, les deux chefs d'État, sont sous le viseur des États-Unis d'Amérique.
D'abord Denis Sassou Search Sassou Nguesso, dont l'élection est fortement contestée par l'opposition congolaise, est sous pression américaine.

La justice des États-Unis, a convoqué Antoinette Sassou, épouse du président congolais, ce lundi à Washington, pour être entendue dans une enquête ouverte pour créances impayées avoisinant un milliard d'euros.

Les biens immobiliers du clan, sont désormais ciblés par le pool d'avocats constitué par l'homme d'affaires libanais Mohsen Hojeij.

Ensuite il y a Joseph Kabila, dont les proches collaborateurs sont ciblés par les sanctions américaines.

C'est le cas du général Célestin Kanyama, Commissaire général de la police, qui a vu ses comptes gelés à l'étranger. Le haut responsable est également interdit de voyage hors de son pays.

Mis sous pression, Kabila Search Kabila a annoncé du bout des lèvres, le début d'un processus électoral en juillet qui va aboutir à l'élection présidentielle, malgré l'arrêt de la cour constitutionnelle qui lui autorisait de rester au pouvoir ai delà de 2016 si l'élection présidentielle n'était pas organisée au cours de cette année.

Chez Sassou Search Sassou Nguesso, les opposants Paulin Makaya et Jean Marie Michel Mokoko sont écroués et attendent que la justice décident de leur sort.

Tandis-que chez Kabila, l'ancien gouverneur Moïse Katumbi, vient d'être condamné à 36 mois de prison dans un litige foncier. Une autre procédure pour atteinte à la sûreté d'État est en cours contre l'opposant.

Testez les notifications en temps réel des infos de KOACI.COM en téléchargeant notre nouvelle application Android
 
 
9727 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 27/06/2016
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login