Logo Koaci
 
 
 
RD CONGO : Le gouvernement et le M23 à la table des négociations
 
RDC - LE 26 NOVEMBRE 2012 © koaci.com - Le sommet extraordinaire des chefs d’États des grands Lacs sur la situation au Nord-Kivu vient de s’achever à Kampala avec un seul mot d’ordre : emmener coûte que coûte le gouvernement Congolais et le M23 Search M23 à discuter pour trouver une issue favorable à la nouvelle crise dans le pays.

Les pressions arrivent désormais de toutes parts pour emmener Kinshasa à discuter avec les rebelles du M23 Search M23 pour enrayer rapidement la crise que traverse le Nord-Kivu depuis mercredi dernier. En effet depuis cette date, les rebelles du M23 Search M23 ont assiégés les villes de Goma et de Saké après des combats sporadiques avec l’armée congolaises les FARDC. Cette situation a fait plusieurs morts et blessés ainsi des centaines déplacés, sans eau, ni nourriture et sans abri parmi la population locale. Les chefs d’États des grands lacs : Paul Kagamé du Rwanda, Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzavile réunis à Kampala à l’initiative du président hôte Yoweri Museveni Search Yoweri Museveni ont aussitôt prit la situation à bras le corps. Après avoir déclaré unanimement la condamnation de cet acte, ils ont demandés aux rebelles de se retirer immédiatement des villes occupées, tout en incitant le président Kabila, lui aussi présent, à entamer les discussions avec le M23. Justement vendredi dernier, le chef du mouvement rebelles et le président Kabila ont engagé les pourparlers afin de trouver un accord pour mettre un terme au conflit dans l’est de la RDC. La présidente de la Commission de l’Union africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, n’est pas en reste, elle a affirmé que l’organisation panafricaine est profondément inquiète face à « l'aggravation de la situation humanitaire sur le terrain et aux exactions commises contre les populations civiles ».

En attendant, les rebelles sont toujours à Goma malgré l'ultimatum de 48h qui leur a été donné, ultimatum qui expire aujourd'hui. A Kampala ont tentent de trouver un cadre favorable et mettre tout le monde d’accord sur ce qui sera discuté ou pas, les chefs les chefs d’état-major Ougandais, Rwandais et Congolais travaillent déjà à un éventuel retrait des rebelles de Goma. Ils doivent s'y retrouver ce mardi.

Nanita
 
 
3781 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 26/11/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login