Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Congo: Le général Mokoko convoqué à la cour d'appel de Brazzaville ce jeudi
 
© Koaci.com-Jeudi 11 Août 2016- Au Congo, le général Jean Marie Michel Mokoko, officiellement classé 3e à la dernière élection présidentielle, est attendu devant la chambre d’accusation de la cour d’appel de Brazzaville, ce jeudi 11 août 2016.

Trois mois après son arrestation, l’opposant qui est poursuivi pour « atteinte à la sureté intérieure de l’Etat et détention illégale d’armes de guerre », sera présenté pour la première fois en audience publique, en compagnie de quelques uns de ses proches, arrêtés dans le cadre de leurs activités politiques. Il s’agit notamment d’Anatole Limbogo Ngoka, Jacques Banagandzala et Jean Ngouabi.

Jean Marie Michel Mokoko, avait été arrêté le 16 juin 2016, dans un contexte où, l’opposition congolaise toute entière, conteste les résultats du scrutin présidentiel, qui donnent largement vainqueur, Denis Sassou Search Sassou Nguesso.

À l’origine des déboires judiciaires de Jean Marie Michel Mokoko, une vidéo qui circule sur internet, le présentant en train de discuter sur plusieurs sujets. Pour les autorités, l’ancien chef d’état-major, était en train de fomenter un complot pour renverser les institutions congolaises.

Ce jeudi, la chambre d’accusation va confirmer ou non, les charges retenues contre l’opposant du président Sassou Search Sassou Nguesso. Si ces faits ne sont pas retenus, il pourra être relâché et le procès n’aura pas lieu.

KOACI.COM, Yaoundé

Votre Média panafricain KOACI.COM est à Yaoundé ! Une info? Appelez la rédaction camerounaise de Koaci.com, au + 237 691 15 42 77. Ou, cameroun@koaci.com.

 
 
3260 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 11/08/2016
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Il n'y a pas deux manieres de se debarrasser des opposants qui dérangent les pouvoirs politiques en afrique noire surtout francophone. On trompent le peuple en faisant semblant d'organiser des connéries d'élections truquées d'avance pour se maintenir. Congo( Sassou et Kabila), T...
Il n'y a pas deux manieres de se debarrasser des opposants qui dérangent les pouvoirs politiques en afrique noire surtout francophone. On trompent le peuple en faisant semblant d'organiser des connéries d'élections truquées d'avance pour se maintenir. Congo( Sassou et Kabila), Togo, Guinee Equatoriale, Gabon, Cameroun, Cote d'Ivoire, Togo, Guinée, etc, etc...
 
 
Read more
See his contributions kkalipe
 
Des conneries tout ça pour raffermir un pouvoir volé et de venger
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login