Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Le chef de la junte tend la main aux partis politiques
 
::Koaci.com Conakry::

Le chef de la junte tend la main aux partis politiques:"Quand vous avez de problèmes venez directement me voir",dixit le capitaine Dadis

Le chef de la junte au pouvoir à Conakry Search Conakry , capitaine Moussa Dadis Camara Search Moussa Dadis Camara a declaré récemment qu’il est ouvert au dialogue avec les leaders politiques en Guinée. Lors d’une rencontre avec les forces vives ce week-end à Conakry, le capitaine Moussa Dadis Camara Search Moussa Dadis Camara a invite les leaders politiques à se rendre au Camp Alpha Yaya Diallo(:QG de la junte) pour le rencontrer pour tout problème les concernant.
” Quand Cellou Dalein Diallo ou n’importe quel autre homme politique va chez moi tout se passe bien. Tous les militaires autour de moi accueillent bien les hommes politiques.(…) Quand vous avez de problèmes venez directement me voir. Et quand vous venez, ne vous pressez pas, dites-vous ‘‘je ne partirai pas avant de le voir’’. N’ayez pas peur de venir chez moi.” a insisté le capitaine Moussa Dadis Camara.

Revenant sur l’arrestation de plusieurs militants du parti de Mamadou Sylla, le chef de la junte a regretté l’absence du leader de l’Union démocratique de Guinée(UDG).”Mamadou Sylla n’est jamais venu me dire que ces hommes ont été arrêtés. Cela serait réglé le même jour. Ce n’est pas devant la communauté internationale que l’on doit régler ça.”,a déploré le chef de l’Etat guinéen.

“N’ayez pas peur de venir chez moi. Les leaders politiques ont des problèmes. Ils ne veulent pas que l’on dise que tel ou tel est entrain de faire la cour au Président de la République.”, a-t-il ajouté.

Le chef de la junte a présenté ses excuses pour les exactions commises par des éléments de son régime(:notamment le ministre de la sécurité présidentielle, capitaine Claude Pivi), tout en réitérant le besoin d’un dialogue franc entre la junte et les leaders politiques.” Restez en contact étroit avec moi pour pouvoir attirer mon attention aux bonnes actions. J’ai besoin de vous. Ce pays ne peut pas avancer, aujourd’hui tout au moins, sans vous. Donc si j’ai failli à quoi que ce soit je vous demande de me pardoner.”, a conclu le capitaine Moussa Dadis Camara.

IBRAHIM
CONAKRY

 
 
2335 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 20/07/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login