Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun: Sénatoriales 2018, le Conseil électoral publie les listes, la majorité se taille la part du lion
 
Enow Abrahams, président du conseil électoral (Ph KOACI)

© koaci.com- Mercredi 7 Mars 2018- Conseil électoral Search Conseil électoral d’Elections Cameroon (Elecam), vient de publier les listes des candidats retenus pour les élections sénatoriales 2018, qui se déroulent le 25 mars prochain.

Sur les 42 listes déposées, par les 9 partis en compétition, 36 ont été retenues et 5 listes rejetées. Le Social Democratic Front (SDF), -principal parti de l’opposition-, a retiré sa liste dans la région du Centre.

Les listes du Rassemblement démocratique du peuple Camerounais (Rdpc, -au pouvoir-) et son allié, l'Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp, -dirigé par Bello Bouba-), ont été retenues dans les 10 régions que compte le Cameroun.

Le parti de John Fru Ndi, sera présent dans cinq régions, l'Adamaoua, le Centre, le Littoral, le Nord Ouest et le Sud Ouest.

Lire: http://koaci.com/cameroun-senatoriales-2018-partis-politiques-deposent-leurs-dossiers-candidatures-117603.html

L'ANDP l'alliance nationale pour la démocratie et le progrès (Andp), d’Hamadou Mustapha, est en compétition dans quatre régions, l'Extrême Nord, le Littoral, le Sud, le Sud Ouest.

L'Union démocratique du Cameroun (Udc) du Dr Adamou Ndam Njoya, présente des candidats dans les régions du Littoral et de l'Ouest.

L’Union des populations du Cameroun, Upc, -le parti historique-, est en course dans deux régions. Le Centre et le Littoral.

Le front national pour le salut du Cameroun (Fsnc), -autre parti de la majorité-, que dirige le ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, va présenter sa liste dans la région du Nord.

L’UDP et L'UMS, deux partis de l’opposition, -non représentés au parlement-, ne sont en lice que dans une seule région. Soir respectivement, le Nord-Ouest pour l’UDP et l’Ouest pour l’UMS.

Lire aussi: http://koaci.com/cameroun-senatoriales-biya-convoque-college-electoral-pied-conseil-constitutionnel-117178.html

Une « farce » pour le MRC

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), de Maurice Kamto est le seul parti politique représenté au parlement (1 député a l’Assemblée nationale) qui a appelé au boycott du scrutin.

Pour rappel, le collège électoral est convoqué le 25 mars à l’effet d’élire les sénateurs.
Le sénat camerounais compte 100 sénateurs dont 70 sont élus et 30 sont nommés par le chef de l’Etat.

Armand Ougock, Yaoundé

-Pour toute information, joindre la rédaction camerounaise de KOACI au 237 691 15 42 77- didaroug39@yahoo.fr
 
 
7662 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 07/03/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login