Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun: Le séjour de Paul Biya à Genève, perturbé par des activistes camerounais du CODE
 
Le Château où se serait refugié Biya Search Biya (Ph)

© Koaci.com-Lundi 17 Octobre 2016- Ce lundi, Paul Biya Search Biya 83 ans, dont 34 au pouvoir, entame son 32e jour hors du Cameroun, qu’il a quitté le 16 septembre dernier.

Conséquence, les opposants au régime Biya Search Biya en Europe, regroupés au sein du Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora (CODE), ont posé une série d’actions d’éclat, qui auraient abouti au départ du président de son hôtel vers une résidence privée plus calme, située aux encablures du Lac Leman à Genève.

Dans une vidéo qui fait le tour d’internet, l’on peut voir un activiste habillé en tenue militaire et d’un couvre tête aux couleurs du drapeau camerounais. Sur le parking de l’hôtel Intercontinental où sont logés le couple présidentiel et la délégation qui l’accompagne, l’individu demande au président Biya Search Biya de regagner son pays.

Conséquence, expliquent les membres du Code, pour ne pas perturber davantage la sérénité des autres clients de l’hôtel, le leader camerounais aurait pris ses quartiers, dans son château de la Route de Lausanne, sur les bords du Lac Leman à Genève, l’un des quartiers plus chers au monde.

Les membres du Code, préviennent que le président n’aura aucun répit en Europe. Ils promettent d’autres actions, « Nous observons attentivement tous ses mouvements autour de ce château acquis avec l’argent du contribuable camerounais, et nous réservons le droit d’agir à tout moment, à partir de la publication de ce communiqué, pour l’obliger à rentrer au Cameroun », écrit Jean Michel Nintcheu, réfugié politique camerounais et membre du Code.

Il poursuit, « le CODE fera tout ce qui est possible pour contraindre Paul Biya Search Biya a rentrer s’occuper des affaires du Cameroun et des Camerounais, et mènera toute action qu’il juge nécessaire pour atteindre cet objectif. »

Ce n’est pas la première fois que les responsables du Code, perturbent le séjour du président camerounais en Suisse.

Il y a quelques années, le même regroupement, avait perturbé le séjour du chef de l’Etat, le poussant à écourter son séjour.

Issa Tchiroma Bakary, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, présente les activistes du Code Search Code comme, « un tondu et deux pelés », en errance en Europe, financés par des lobbies occidentaux, en quête de visibilité et de caution dans les pays qui les accueillent.

Pour Yaoundé, les actions du Code Search Code sont sans effets et inefficaces.

Armand Ougock, Yaoundé


Votre Média panafricain KOACI.COM est à Yaoundé ! Une info? Appelez la rédaction camerounaise de Koaci.com, au + 237 691 15 42 77. Ou, cameroun@koaci.com.


 
 
14918 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 17/10/2016
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login