Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun : Présidentielle, d'autres d'observateurs jugent le scrutin crédible, transparent et libre
 
© koaci.com – Jeudi 11 Octobre 2018 – D’autres observateurs qualifient l’élection présidentielle camerounaise du 7 octobre 2018 de « scrutin crédible, transparent et libre ». 

Dans leur rapport préliminaire rendu public ce mercredi à Yaoundé, les experts de la Mission internationale de la société civile africaine pour la paix, la démocratie et la bonne gouvernance (Misca Pdbg) soulignent, « le scrutin présidentiel du 7 octobre, est crédible, transparent et libre. Il a respecté les Principes internationaux en matière d’organisation électorale ».

Pour l’amélioration des scrutins à venir, le rapport formule des recommandations à l’endroit du gouvernement, d’Elections Cameroon (Organe en charge du processus), de la société civile, du conseil constitutionnel, aux partis politiques.

Dimanche, 6 598 553 camerounais ont voté leur futur président pour les sept (7) prochaines années dans 24 988 bureaux de vote.

Neuf (9) candidats étaient en course dont le président Biya Search Biya 85 ans et 36 au pouvoir. 
 
Si le scrutin s’est déroulé dans les dix (10) régions du pays quelques incidents ont été enregistrés au Nord-ouest, notamment à Bamenda où trois (3) personnes qui tentaient de perturber le vote ont été tuées dans des affrontements avec les forces de défense et de sécurité. 
 
Lundi, moins de 24 heures avant la fermeture du scrutin, Maurice Kamto Search Kamto le candidat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), a annoncé sa victoire. 
 
Le président autoproclamé a invité les camerounais à défendre sa victoire.

La déclaration du candidat du Mrc Search Mrc a été critiquée par l’ensemble de la classe politique.

Les politiques camerounais ont dénoncé « la soif du pouvoir » et « le manque de maturité politique ».

Les évêques de l’église catholique, ont invité les camerounais à attendre sereinement les résultats.
Ils ont également invité les candidats à exercer les voies de recours devant les institutions compétentes. 

Lire aussi : https://www.koaci.com/cameroun-presidentielle-leglise-invite-respect-legalite-demande-camerounais-dattendre-resultats-124072.html

Lire également : https://www.koaci.com/cameroun-presidentielle-2018-levee-boucliers-politiques-contre-kamto-sest-declare-vainqueur-124036.html

Pendant ce temps, la commission nationale de recensement général des votes a démarré l’examen minutieux des procès-verbaux dont l’acheminement vers Yaoundé, s’est achevé mardi soir.

Le dépouillement se poursuit. Selon nos informations dix-sept (17) recours ont déjà été déposés auprès du Conseil constitutionnel. 

Le Social Democratic front (SDF, principal parti de l’opposition), a demandé l’annulation totale du scrutin.
Le parti de Maurice Kamto Search Kamto a demandé une enquête sur des observateurs présentés par la presse comme des experts de Transparency International. 
 
Le conseil constitutionnel Search conseil constitutionnel dispose de quinze (15) jours pour vider le contentieux et donner les résultats.


A.O, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –

 
 
2351 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 11/10/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login