Logo Koaci
 
 
 
Cameroun: Pour désamorcer la crise anglophone, Biya nomme le président et les membres de la commission du bilinguisme
 
Paul Biya

© Koaci.com- Jeudi 16 Mars 2017- Au Cameroun, Biya vient de nommer les membres de la Commission Search Commission nationale de promotion du bilinguisme et du multiculturalisme, créée le 23 janvier dernier, alors que le pays est en proie à une grave crise socio politiques née des revendications anglophones.

Biya 84 ans dont 35 au sommet de l’Etat, a désigné ce mercredi, les membres de cette nouvelle commission, créée pour répondre à une des revendications des syndicats anglophones.

Ceux-ci, se plaignent de la forte domination des francophones et de l’usage exclusif du français dans de nombreuses administrations dont les tribunaux, dans le Nord Ouest et le Sud Ouest, les deux régions anglophones du Cameroun.

Paul Biya, a placé dans cette nouvelle structure étatique, des hommes qui lui sont fidèles et qui sont aux affaires depuis des décennies.

Il s’agit précisément du sénateur et ancien Premier ministre Peter Mafany Musonge 75 ans, qui a été fait président de ladite commission.

Le poste de vice-président est occupé par Oumarou Djika Saïdou.

Comme membres, les anciens ministres David Abouem à Tchoyi, Benjamin Itoe Mutanga, Ama Tutu Muna.

D’autres proches du régime de Yaoundé et membres du Rdpc,-le parti au pouvoir-, à l’instar du prêtre Jean-Marie Bodo, Amadou Mohamadou Baba, Samuel Effoua Mbozo'o, Jean-Marc Mbafor Afesi, Pierre-Vincent Ngambo Fondjo, Angouing née Françoise Ndanga, Djanabou Bakary, Agnès Mbappè née Ticky Ngonda Njoh sont également membres de cette commission.

Deux membres du « Consortium », interdit par le gouvernement, notamment, George Ngwane Esambe, et l’avocat Ntumfor Nico Halle, font également partie de la Commission Search Commission nationale de promotion du bilinguisme et du multiculturalisme, dont le mandat est de 5 ans, renouvelable.

La Commission Search Commission dont plus d’1/3 des membres et le président sont anglophones, devrait participer à désamorcer la crise socio politique qui secoue le Cameroun.

Armand Ougock, Yaoundé
Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)

Ou (NOUVEAU) Apple (cliquez et installez la sur votre Iphone ou Ipad)
 
 
2760 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 16/03/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Ce n'est pas la solution idéale pour resoudre ce conflit qui ne date pas d'aujourd'hui. Le Cameroun doit avoir deux langues officielles, mais le gaulois et l'anglais doivent se faire plus sentir dans la zone oú elle est plus parlée. Comme le cas du Canada. Il y á des truc tres si...
Ce n'est pas la solution idéale pour resoudre ce conflit qui ne date pas d'aujourd'hui. Le Cameroun doit avoir deux langues officielles, mais le gaulois et l'anglais doivent se faire plus sentir dans la zone oú elle est plus parlée. Comme le cas du Canada. Il y á des truc tres simples á faire en afrique qui n'ont pas besoin beaucoup de reflections
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login