Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun-UK: Après Elisabeth II, le gouvernement britannique dit non aux sécessionnistes camerounais
 
Biya et Elisabeth II (Ph)

©Koaci.com- Lundi 11 septembre 2017-La Grande-Bretagne à travers son ministère des Affaires étrangères dit non au sécessionnisme du Cameroun et rappelle son attachement au référendum de 11 février 1961.

Placé sous l'égide de l'ONU, donc reconnu par la communauté internationale, le référendum de 1961, a consacré le rattachement du Southern Cameroons (Britannique) à l'ex-Cameroun français.

Ce n'est pas la première fois que les séparatistes essuient un camouflet.

À titre de rappel, en 2003, le Scnc, - Mouvement séparatiste majoritairement anglophone, classé terroriste par le gouvernement camerounais, - avait déposé une pétition devant la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP), pour l'indépendance de la partie anglophone constituée des régions du Nord ouest et du Sud ouest.

Ladite pétition avait été rejetée en 2009.

Il y a 24 heures, la reine d'Angleterre opposait un refus à la demande d'un représentant de l'imaginaire État d'Ambazonie, qui souhaitait une audience publique à Buckingham Palace.

Click to enlarge
Cameroun-UK: Après Elisabeth II, le gouvernement britannique dit non aux sécessionnistes camerounais
Armand Ougock, Yaoundé

Votre media panafricain Koaci.com est à Yaoundé ! Une info? Appelez nous au + 237 691 15 42 77 Ou cameroun@koaci.com
 
 
3215 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 11/09/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login