Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burundi: Sans surprise, l'Assemblée nationale vote le projet de loi qui prévoit le retrait de la CPI
 
© Koaci.com-Mercredi 12 Octobre 2016- Au Burundi, les députés Search députés viennent de voter à Bujumbura, le retrait du pays de la Cour pénale internationale (CPI).

Click to enlarge
Burundi: Sans surprise, l'Assemblée nationale vote le projet de loi qui prévoit le retrait de la CPI
Sans surprise, l’Assemblée nationale burundaise a validé le projet de loi prévoyant le retrait du pays de la CPI.

Plus précisément, sur les 110 députés Search députés présents à l’hémicycle de Kigobe, 94 ont voté en faveur du retrait, 14 se sont abstenus et 2 ont voté contre.

Après le vote à l’assemblée nationale, le texte devra encore être approuvé par le Sénat, où le parti au pouvoir est largement majoritaire, avant d'être promulgué par Pierre Nkurunziza, le chef d’Etat burundais.

Mis sous pression par la justice internationale, le Burundi avait exprimé la semaine passée son intention de quitter la CPI, quelques jours après l’ouverture par l’ONU d’une enquête sur les violations des droits de l’homme, depuis avril 2015, date de l’annonce de l’intention de Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat.

Bujumbura a dénoncé « un complot de la communauté internationale, qui vise à faire du mal au Burundi ».

Le conseil de sécurité avait en effet, annoncé des enquêtes contre douze personnalités du régime de Bujumbura.

Ce retrait de la CPI, n’exclut pas les poursuites internationales, comme ce fut le cas au Darfour et en Lybie, respectivement en 2005 et 2011.

KOACI.COM, Yaoundé

Votre Média panafricain KOACI.COM est à Yaoundé ! Une info? Appelez la rédaction camerounaise de Koaci.com, au + 237 691 15 42 77. Ou, cameroun@koaci.com
 
 
3327 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 12/10/2016
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Reflechissez tres bien avant de prendre des décisions contre la CPI
 
 
 
See his contributions SoleildAfrik
 
N'kunroziza est mal placee pour prendre de telle décision. C'est un ennemi de l'Afrique. mais, c'est ca aussi. qnad on remet le pouvoir a un rebelle qui fait semblant de devenir un acteur politique normal!
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login