Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burundi-Rwanda: 27ème sommet de l' UA, Bujumbura donne les raisons de son retrait précipité
 
Kagame et Nkurunziza (ph1)- Alain Aimé Nyamitwe Search Alain Aimé Nyamitwe (ph)2

Click to enlarge
Burundi-Rwanda: 27ème sommet de l' UA, Bujumbura donne les raisons de son retrait précipité
© Koaci.com- Mercredi 20 Juillet 2016-Le gouvernement burundais a avancé deux raisons majeures pour justifier son retrait du 27 ème sommet de l’ Union africaine Search Union africaine à Kigali , au Rwanda.

A Kigali , la délégation burundaise a "écourté sa participation au 27e Sommet de l'Union Africaine (UA)" qui a lieu du 10 au 18 juillet 2016 sans donner d’explications .

Lors d’une conférence de presse mardi , le ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale, Alain Aimé Nyamitwe, a tenu d' apporter quelques clarifications sur le départ précipité de la délégation , de la capitale rwandaise.

Selon lui , l’union africaine est restée sourde aux demandes du gouvernement burundais : « On a voulu donner un message à la commission de l’Union Africaine qui a fait la sourde oreille face aux sollicitations légitimes de notre gouvernement par rapport à des agissement contraires aux standards internationaux et à l’acte constructif de l’Union Africaine, ainsi qu’à ses amendements qui interdisent aux États de se faire utiliser ou d’utiliser d’autres éléments pour déstabiliser la sécurité d’autres Etats de l’Union » a t-il expliqué.

La deuxième raison évoquée par le ministre serait liée à l’absence de garanties de sécurité pour les délégations ministérielle et présidentielles .

« Ces garanties ne sont jamais venues. Nous avons donc estimé que ce n’était pas prudent d’y participer.»

Bujumbura, qui, rappelons-le accuse régulièrement le Rwanda de recruter des réfugiés burundais vivant sur son sol, pour le déstabiliser. Kigali a démenti ces accusations.

Pour l’ un des membres de l’ opposition , les autorités du Burundi ont raté une occasion favorable pour expliquer leur position par rapport aux questions de l’heure.

Le Burundi a plongé dans une grave crise politique depuis la candidature controversée du Président Pierre Nkurunziza Search Pierre Nkurunziza à un troisième mandat en avril 2015, puis sa réélection en juillet qui a fait plus de 500 morts.

 
 
KOACI
 
 
6101 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 20/07/2016
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login