Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burundi: Le pays quitte officiellement la Cour pénale internationale
 
Nkurunziza

© koaci.com- Mercredi 19 Octobre 2016- Le Burundi Search Burundi a officiellement quitté la Cour pénale internationale (CPI), ce mardi.

Pierre Nkurunziza le chef d’Etat burundais, a pris un décret ce mardi qui officialise le retrait de son pays du statut de Rome et de la CPI.

« La République du Burundi Search Burundi se retire du Statut de Rome de la Cour pénale internationale adoptée à Rome le 17 juillet 1998 », a précisé le décret signé et rendu public ce mardi soir.

Mis sous pression par la justice internationale qui a décidé d’ouvrir le gouvernement burundais a soumis au parlement, le vote d’une loi autorisant le retrait de la CPI.

Le Burundi Search Burundi est secoué par une crise sécuritaire majeure depuis avril 2015. Les autorités qui estiment que la communauté internationale manigance avec l’aval de l’Onu pour déstabiliser le pays, ont récemment déclaré « persona non grata », des experts onusiens et opposé un refus au déploiement des milliers de policiers de l’ONU dans leur pays.

Si plusieurs ONG condamnent la décision du Burundi, de nombreux africains sur internet, saluent une posture courageuse, contre une institution créée pour juger les africains.

KOACI.COM, Yaoundé
Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre nouvelle application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)
 
 
6616 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 19/10/2016
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions FMK
 
Ah ça ! Alo Fatou et tes enquetes que tu dois reprendre avec tes vidéos du Kenya tu dis quoi ? lol
 
 
 
See his contributions SoleildAfrik
 
Meme si sa décision est historique et courageux, ce président burundais qui modifie une constitution juste pour se maintenir au pouvoir contre vents et marrées, parce qu'on lui refuser un prolongement extra constitutionnel de sa présence a la tete de son pays , et ce, au bout de ...
Meme si sa décision est historique et courageux, ce président burundais qui modifie une constitution juste pour se maintenir au pouvoir contre vents et marrées, parce qu'on lui refuser un prolongement extra constitutionnel de sa présence a la tete de son pays , et ce, au bout de ces 2 mandants constitutionnels de présidence. J'attends qu'un dirigeant plus légitime pose ce pas!
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
Les memes bétises en Afrique... On prend des décisions a la sauvette et d'une maniere precipitée pour juste conserver et proteger sa dictature de roi indigene en Afrique
 
 
 
See his contributions Barka
 
Encore une bêtise de leur part. Ils oublient qu'ils peuvent être un jour les victimes d'un autre régime pire qu'eux.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login