Logo Koaci
 
 
 
Burundi: Arrestation de plusieurs membres d'un groupe WhatsApp
 
Pierre Nkurikiye


© Koaci.com-Mercredi 24 Août 2016- Au Burundi, la police a procédé le week-end dernier à l’arrestation de plusieurs individus, rapportent les médias locaux.

Arrêtés dans un bar en compagnie de 46 autres, les 8 burundais sont encore détenus.

Pierre Nkurikiye, le porte-parole de la sécurité publique a indiqué que les 8 détenus en raison de leur appartenance à un groupe de discussion WhatsApp. Ils sont considérés comme des « cybercriminels ».

« Ils s’apprêtaient à diffuser d’autres propos diffamatoires et injurieux. Ils s’étaient rassemblés pour pouvoir mettre les dernières retouches et la police a été informée et les a surpris. Elle a appréhendé toutes ces personnes puis elle a relaxé celles qui étaient innocentes et qui se trouvaient là. La police a gardé les huit », a fait savoir le porte-parole de la sécurité publique.

La police burundaise estime que ces groupes de discussion, sont à l’origine de diffusion de « fausses informations ».

Le groupe WhatsApp, apprend-on, diffusait quotidiennement, bulletins d’information sur l’actualité burundaise, depuis la destruction par le régime Nkurunziza des radios privées.

KOACI.COM, Yaoundé

Votre Média panafricain KOACI.COM est à Yaoundé ! Une info? Appelez la rédaction camerounaise de Koaci.com, au + 237 691 15 42 77. Ou, cameroun@koaci.com.

 
 
6021 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 24/08/2016
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login