Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso: Vers la mise au point d'un vaccin contre le paludisme
 
©Koaci.com – dimanche 25 décembre 2016 – Des chercheurs burkinabè ont mis au point le ‘’RTS,S’’, un vaccin qui permet de réduire de moitié le nombre de cas paludisme, première cause de mortalité en Afrique subsaharienne.

L’essai vaccinal RTS,S qui permet déjà, à mi-parcours, de réduire de moitié le nombre de cas de paludisme chez des enfants, sera d’ici 2018, a annoncé son investigateur principal, le Dr Halidou Tinto.

Selon les chercheurs, les données de ce programme d’essai démontrent que sur les 12 premiers mois suivant l’administration de 3 doses du ‘’RTS,S’’, les cas de paludisme ont été divisés par deux avec environ 57% de réduction des cas de paludisme chez les enfants âgés de 5 à 17 mois et ont diminué d’environ 1/3 chez les enfants âgés de 6 à 12 semaines.

Entamé à Nanoro, localité située à environ 80 km de Ouagadougou, les essais ont été conduits par une vingtaine d’instituts (d’Afrique, d’Europe et d’Amérique) entre 2009 et 2014, sur 16 000 enfants (du Burkina Faso, du Gabon, du Ghana, du Kenya, du Malawi, de la Mozambique et de la Tanzanie).

À la fin de l’étude, 4 doses de RTS,S ont fait baisser les cas de paludisme de 36 % durant les 4 années de suivi chez les enfants de 5 à 17 mois et de 27 % durant les 3 années de suivi chez les nourrissons de 6 à 12 semaines, précisent toujours les chercheurs.

‘’Dans l’histoire de la médecine, il n’existe aucun vaccin contre un parasite. Si ce premier vaccin aboutissait, ça va être un vaccin contre un parasite’’, s’est réjoui Dr Halidou Tinto.

L’agence européenne du médicament a donné un avis favorable sur le vaccin ‘’RTS,S’’ et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévu un déploiement progressif du vaccin à partir de trois à cinq pays africains, d’ici 2018, a-t-il poursuivi.

En vue d’obtenir un meilleur taux de succès, les chercheurs comptent, d’ici le premier trimestre de 2017, associer le vaccin RTS,S au traitement chimio-thérapeutique du paludisme.

En 2015, plus de 7 millions de cas de paludisme ont été recensés dans les différentes formations sanitaires du Burkina Faso, avec plus de 5 000 décès, selon le Programme National de Lutte contre le Paludisme.

Boa, Ouagadougou

- Joindre la rédaction burkinabe de koaci.com à Ouagadougou au (+226) 70 29 68 19 ou burkina@koaci.com - 

 
 
3652 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 25/12/2016
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login