Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso: Vers la création d'une usine de textile à partir du coton local
 
 Paul Kaba Thieba 

©koaci.com - Samedi 3 décembre 2018 - Le Burkina Faso verra dans six mois, la construction d'une usine Search usine de textile Search textile pour la transformation du coton locale, dont le pays est un important producteur.

Le projet, une première du genre, est porté par un promoteur de la Turquie à la tête de groupe turc Ayka Addis Textile & Investment, Yusuf Aydeniz, qui bénéficie du soutien d'un groupe bancaire national et international.

Le projet présenté au premier ministre Paul Kaba Thieba coûtera plus de 220 milliards de F CFA et va générer à terme environ 12 000 emplois.

Par ailleurs, la construction d'une centrale solaire de 33 mégawatts, est prévue en annexe alimenter l'usine textile.

«Nous sommes venus au Burkina Faso pour finaliser les accords qui sont à un stade très avancés. Nous pensons que dans les six prochains mois l’usine sortira de terre », a declaré M. Yusuf AYDENIZ, à l’issue de l’audience avec le chef du gouvernement.

Il s'agira de construire la première usine Search usine de transformation de « l’or blanc » en Afrique, et de corriger une incongruité qui fait que « rien n’est transformé ou très peu transformé localement ».

« Lorsque nous investissons dans un pays comme le Burkina Faso nous investissons aussi sur la dynamique de la qualité humaine, des ressources humaines pour transformer non seulement l’économie mais aussi pour partager notre expertise avec le secteur public burkinabè », a-t-il indiqué.

« Nous avons déjà acheté le coton du Burkina Faso que nous avons utilisé dans nos usines de transformation et qui est de meilleure qualité. C’est l’une des raisons pour laquelle nous sommes venus à la source pour implanter cette usine Search usine parce que cette qualité est recherchée par nos clients qui sont en Europe, en Asie et partout ailleurs », a expliqué M. Yusuf.

Selon le directeur général de la Société des fibres et textiles (sofitex), Wilfried Yaméogo, il s’agit pour sa structure de mettre à la disposition du partenaire qu’est le groupe Ayka Addis Textile & Investment 20 000 tonnes de fibres de coton au moins, à l’effet d‘une transformation.

« Cela est très important au regard des effets induits que cette unité va engendrer pour l’économie notamment l’amélioration de nos recettes d’exportation. Les produits qui sortiront de cette usine Search usine seront prioritairement destinés à l’exportation naturellement et une autre partie servira à alimenter le marché local et celui sous-régional », a-t-il ajouté.

Sur le plan social, l'étude de faisabilité de l'usine fait état d’au moins 11 000 emplois dès la première phase et de 12 000 emplois à partir de la troisième année, auxquels s'ajouteront les 50 000 emplois indirects que ce projet va générer

Premier producteur de coton en Afrique, jusqu'à l'an dernier, le Burkina enregistre une production annuelle de plus de 600.000 tonnes.

Boa, Ouagadougou
 
 
5821 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 03/02/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
BRAVO au Burkina.... Malgré tout, le Burkina semble stable sur le plan politique. J'apprécie aussi la très bonne initiative du gouvernement du Burkina en matière de "costume officiel". Elle fera vivre bon nombre de Burkinabés.... Chez moi en CIV les costumes officiels viennent d...
BRAVO au Burkina.... Malgré tout, le Burkina semble stable sur le plan politique.
J'apprécie aussi la très bonne initiative du gouvernement du Burkina en matière de "costume officiel". Elle fera vivre bon nombre de Burkinabés.... Chez moi en CIV les costumes officiels viennent des pôles Nord et Sud.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login