Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso: Trois ans de prison ferme pour l'un des agresseurs de l'artiste Adja Divine
 
Le principal agresseur Naba et l'artiste Adja Divine Search Adja Divine après son agression (ph2)

Click to enlarge
Burkina Faso: Trois ans de prison ferme pour l'un des agresseurs de l'artiste Adja Divine
©koaci.com - Samedi 11 novembre 2017 - L'un des agresseurs de l'artiste musicienne Adja Divine, victime d'une agression populaire en mai dernier, a été condamné à trois ans de prison Search prison ferme par le tribunal Search tribunal de grande instance de Ouagadougou.

L’artiste Adja Divine, Adjaratou Diéssongo à l'État civil, avait été la cible d’une foule furieuse le mardi 23 mai 2017 après avoir été accusée de vol d’enfants, alors qu'elle était poursuivie par des policiers pour un refus d'obtempérer.

Elle avait été déshabillée à un carrefour, puis bastionnée par des badauds en furie qui voulaient en découdre avec elle, après avoir caillassé son véhicule.

Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Après avoir été secourue par des renforts de la police, avait déposé une plainte «contre la police routière et contre X» au lendemain de son agression.

C'est ainsi que l'un des agresseurs, Jean-Baptiste Ilboudo Search Jean-Baptiste Ilboudo alias Naba, a été mis aux arrêts après avoir été formellement identifié sur les photos de l'agression où l'y aperçoit étranglant le cou de l'artiste.

Seul à comparaître, il a donc été condamné à trois ans de prison Search prison ferme alors que le parquet avait requis une de peine de quatre ans.

Boa, Ouagadougou
 
 
12789 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 11/11/2017
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login