Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso: Le procès du putsch manqué renvoyé au 29 juin
 
©Koaci.com - Jeudi 14 juin 2018 - La chambre de première instance du tribunal militaire a renvoyé au vendredi 29 juin prochain le procès Search procès du putsch Search putsch manqué de septembre 2015.

Après une brève suspension pour délibérer sur une demande de renvoi des avocats de la défense, le procès Search procès vient de connaitre un nouveau renvoi, pour permettre la commission de nouveaux avocats auprès de deux accusés qui n'en disposent pas.

A la reprise donc de l’audience, le président de la Chambre, Seydou Ouédraogo a décidé de rejeter cette demande de renvoi.

Selon lui, s'il a l'audience il est fait obligation pour l'accusé de comparaître avec un avocat, rien n'oblige par contre à suspendre le cours du procès Search procès pour commettre ces avocats.

Le tribunal a également évoqué une demande de récusation contre le président et son conseiller, le magistrat Emmanuel Konéné, introduite à la Cour de cassation par Me Solange Zerbo, avocat de l’accusé Moussa Nébié dit Rambo, qui conteste la régularité et la légitimité de la Chambre de première instance.

Pour la partie civile et le parquet, cette récusation avait déjà été vidé par la cour de cassation qui s'était déclarée incompétente après avoir reçu une première demande de récusation.

Pour Me Zéba, dès lors qu’elle a introduit sa requête au fin de récusation du magistrat Seydou Ouédraogo et de son conseiller, le tribunal doit surseoir à juger jusqu'à ce que la Cour de cassation tranche.

Pour le parquet militaire, cette demande de sursis ne respecte pas la procédure en ce sens que c'est la juridiction saisie qui doit notifier aux juges leur récusation et qui a leur tour en tireront les conséquences.

Informé, même par voie d'huissier, le président du tribunal qu'il fait l'objet d'une récusation et lui demander des n tirer les conséquences est un "non-sens juridique", a soutenu Me Ambroise Farama, avaicat de la partie civile.

Après les réquisitions du parquet et de la partie civile, allant dans le sens de la poursuite du procès, le juge Seydou Ouédraogo a rejeté la demande de sursis.

Il a toutefois renvoyé le procès Search procès à la date du 29 juin 2018.

Boa, Ouagadougou
 
 
3668 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 14/06/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Babili
 
Pure comédie judiciaire.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login