Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso: Le MBDHP appelle à une vigilance lors du procès du putsch manqué
 
Le président du MBDHP Chrysogone Zougmoré Search Chrysogone Zougmoré (au milieu) lors de la conférence de presse (ph)

©Koaci.com – mercredi 21 février 2018 - Le Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP) a appelé ses militants à observer une vigilance lors du procès Search procès des présumés putschistes prévu le 27 février prochain, lors d’une conférence de presse tenue mardi à Ouagadougou.

Selon le Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP) le jugement au fond de l’affaire ministère public contre le général Diendéré Gilbert et 83 autres, sonne comme une victoire d’étape dans la quête populaire de vérité et de justice Search justice au pays des Hommes intègres.

Aussi, le président du MBDHP, Chrysogone Zougmoré Search Chrysogone Zougmoré a invité ses militants et l’ensemble des démocrates à observer une vigilance accrue tout au long du procès Search procès afin qu’il se tienne dans la rigueur et la transparence.

L'info avec des notifications en temps réel c'est avec l'appli Android de KOACI (cliquez ici) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

«Il s’agit là d’un test grandeur nature de crédibilité de notre système judiciaire, de ses acteurs impliqués dans ce procès Search procès et de sa capacité à rendre justice Search justice à notre peuple » a estimé M. Zougmoré.

Selon lui, ce procès Search procès marque le début de la fin d’une longue culture d’impunité entretenue par les régimes successifs au Burkina Faso, c’est ‘’pourquoi nous rejetons tous les appels à un compromis judiciaire au nom d’une prétendue réconciliation nationale’’.

«Des gens peuvent se réconcilier, c’est leur droit mais ceux qui ont commis des crimes doivent être condamnés. Les victimes ne veulent pas de vengeance, elles demandent simplement la justice Search justice et le droit doit être dit dans le sens d’assurer la justice Search justice et non d’encourager l’impunité», a soutenu Me Prosper Farama, un des avocats des victimes.

En rappel, lors de la résistance populaire au putsch Search putsch manqué de septembre 2015, 14 personnes ont péri essentiellement par les balles d’éléments de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP), et plusieurs autres blessées.

Boa, Ouagadougou
 
 
4975 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 21/02/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login