Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso : l'Alliance Sahel plaide pour un décaissement rapide des fonds pour le G5
 
©koaci.com - Vendredi 16 novembre 2018 - L’envoyé spécial de la France pour le Sahel, Jean Marc Châtaigner a été reçu en audience par le président Roch Marc Christian Kaboré avec qui il a échangé sur les activités de l'Alliance sahel.

Le diplomate français, qui effectue sa première visite officielle au Burkina Faso, a échangé avec le chef de l’Etat burkinabè sur les activités de l’Alliance Sahel et sur la préparation du sommet sur le programme d’investissement prioritaire du G5 Search G5 Sahel qui se tiendra le 06 décembre prochain à Nouakchott en Mauritanie.

« L’Alliance Sahel travaille sur le partage des informations sur les projets et programmes. Et c’est 9 milliards d’euros de projets et programmes pour les cinq pays du G5 Search G5 Sahel » a expliqué M. Jean-Marc Châtaigner.

Selon lui, "ensemble, les membres de l’Alliance ont décidé de coopérer étroitement avec le G5 Search G5 sahel pour essayer de faire des projets et programmes transversaux qui soient mieux coordonnés, à l’échelle des trois frontières (Burkina Faso, Mali, Niger)".

L’Alliance Sahel est une initiative du président français et de la chancelière allemande qui regroupe la France, l’Allemagne, l’Union européenne, la Banque africaine de développement, le PNUD, le Royaume uni, l’Espagne, le Luxembourg, la Banque mondiale, l’Italie, le Pays-Bas et le Danemark.

L’Alliance Sahel, milite pour un décaissement Search décaissement plus rapide des fonds Search fonds au profit des bénéficiaires. Dans cette optique, le diplomate français a également évoqué avec le président du Faso, la signature d’un protocole d’accord entre l’Alliance Sahel et le G5 Search G5 Sahel qui regroupe le Burkina Faso, le Mali, le Niger, la Mauritanie et le Tchad.

Particulièrement pour le Burkina Faso, l’Alliance soutient un appui au financement du Programme d’urgence pour le sahel (PUS) et veut contribuer à la mise en œuvre d’actions de développement dans les zones frontalières qui peuvent être affectées par des conflits.

Boa, Ouagadougou
 
 
2291 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 16/11/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login