Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso: Huit braqueurs mis hors d'état de nuire par la police
 
Les arrêtes
 
©Koaci.com – vendredi 14 juillet 2017 - Le Commissariat de police Search police de l’arrondissement de Nongremassom, a mis hors d’état de nuire un réseau de braqueurs à mains armées. Presentés à la presse ces malfrats ont reconnu être les auteurs du domicile familial de Eddie Komboigo, président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP).

Ce sont au total 08 personnes qui ont été appréhendées et qui sont poursuivis pour vols à mains armées, complicité de vols à mains armées et recel. Il s’agit du cerveau de la bande, Nabolé Mady, cultivateur, Sané Mahamady, Barry Allaye, Zoungrana Louis, Tiendrebéogo Elysée, Ouédraogo Boureima.

Selon le Commissaire de l’arrondissement de Nongremassom, Emile Kadiogo, plusieurs membres de ce groupe avaient déjà été devant le Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou.

Ce groupe ciblait les victimes puis, repartis en groupe de deux, trois ou quatre, ils surgissaient, souvent les visages masqués et tenaient en respect leurs victimes à l’aide d’armes, avant de les dépouiller de tous leurs biens.

Leur forfait accompli, le matériel emporté, notamment les motocycles sont transmis à deux receleurs Ali Nikiéma, mécanicien et Soumaila Kouanda alias Monré, un employé de commerce qui les écoulaient.

Ces malfrats ont écumé une dizaine de quartiers de Ouagadougou, faisant parler d’eux lors de l’attaque d’ une boutique aux 1200 logements en aout 2016 et dans la famille Komboïgo à Samandin le 3 juin 2017 dernier.

Au cours de l’attaque du domicile des parents d’ Eddie Komboigo, président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), les bandits Search bandits ont brutalisé sa mère et blessant son frère.

« Ce dernier cas a d’ailleurs fait couler beaucoup d’encre et de salive alors qu’il s’agit purement d’un acte de banditisme comme les autres. Il faut dire que le groupe cible les victimes en se basant sur leurs activités (cas des commerces), leur statut social (niveau de vie) ou leurs moyens de déplacement (motocycles de grande valeur)», a indiqué le Commissaire Emile Kadiogo.

Quinze des victimes de cette bande ont été identifiées et les objets de vols retrouvés composés entre autres de deux motocyclettes, deux vélomoteurs, une tablette, deux téléphones portables, un power-bank, ont été remis aux propriétaires.

Selon la police, plusieurs membres du groupe sont en cavale et des recherches sont en cours en vue de les appréhender.

Boa, Ouagadougou
 
 
2493 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 14/07/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login