Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso: Un homme poursuivi par sa femme pour «usurpation d'identité»
 
©koaci.com - Vendredi 20 juillet 2018 - Un homme Search homme de 47 ans a comparu jeudi devant le tribunal de grande instance de Ouagadougou pour usurpation d'identité, poursuivi par sa femme Search femme à qui il a caché sa véritable identité pendant quatorze ans.

Selon la plaignante, ses soupçons ont débuté lorsqu'elle s'est aperçu que les membres de sa belle famille vivant dans un pays voisin, appelait son marin par un autre prénom.

Interrogé, l'époux expliquera qu'il s'agit tantôt d'un deuxième prénom tantôt d'un surnom donné par son défunt père.

Sa suspicion s'est accrue le jour ou ils ont décidé de rendre visite à la famille du mari dans le pays voisin.

Après plusieurs interrogations, elle s'est rendu compte que le mari utilise l'identité de son petit frère, plus jeune de deux ans.

A la barre, il a expliqué que pendant son école primaire, il est tombé gravement malade et a du arrêté l'école pendant deux ans.

Après guérison, et pour ne pas le faire traîner davantage et au regard de son intelligence, son père décida de l'inscrire au lycée avec le certificat d'études primaire de son frère cadet.

C'est alors qu'il poursuivra ses études avec l'identité de son petit frère, décrochant ensuite tous ses diplômes jusqu'à l'Université, ainsi le CAPES, lui permettant de devenir professeur.

Après s'être marié avec sa femme, il s'est converti à sa religion et envisageait un ajout de nom même s'il craignait pour ses diplômes.

Après avoir appris tout cela, la femme, mère de ses trois enfants, a simplement demandé le divorce et réclamer 50 millions de dommage et intérêts pour le préjudice subi.

Selon elle, en contractant les liens du mariage sous une fausse identité, son mari a fait d'elle l'épouse légale de son petit frère, qui lui aussi est marié et utilise l'identité d'un autre petit frère.

''L’aîné utilise l’identité du cadet, le cadet utilise l’identité du benjamin. Je veux comprendre ce qui se passe dans cette famille. Je veux surtout rester en dehors de ça", a-t-elle déclaré aux juges.

Outre la somme 50 millions FCFA, son avocat a exigé 12 millions de FCFA pour les différents frais.

Le dossier a été renvoyé au 2 août prochain pour le délibéré.

Boa, Ouagadougou
 
 
11483 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 20/07/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Cette femme cherche plutôt l'argent... et non parce que son mari aurait utilisé autre identité
 
 
 
See his contributions SoleildAfrik
 
Elle n'aura pas grand chose. La faute vient de son beau-père qui ne donnait pas la même importance au papier de blanc, comme elle l'a lui connait aujourd'hui. Notre chère Afrique était tout simplement en transition entre la tradition oral, et celle écrite apportée par l'homme bla...
Elle n'aura pas grand chose. La faute vient de son beau-père qui ne donnait pas la même importance au papier de blanc, comme elle l'a lui connait aujourd'hui. Notre chère Afrique était tout simplement en transition entre la tradition oral, et celle écrite apportée par l'homme blanc. Donc, les juges seront cléments envers la famille, même si le monsieur et ses frères auraient du corriger tout depuis longtemps. malheureusement, ce type de cas est légions dans nos pays africains.
 
 
Read more
See his contributions AZANUPF
 
Je jure que c'est un ivoiriens.
 
 
 
See his contributions Zott
 
C'est un cas très fréquent en Côte d'Ivoire. Cela se passe au CM2 où les élèves redoublants utilisent l'extrait de naissance d'un enfant moins âgé qu'eux, ou diminuent fraudleusement leur âge... La femme a raison surtout au niveau de l'héritage. Elle peut exiger que son mari util...
C'est un cas très fréquent en Côte d'Ivoire. Cela se passe au CM2 où les élèves redoublants utilisent l'extrait de naissance d'un enfant moins âgé qu'eux, ou diminuent fraudleusement leur âge... La femme a raison surtout au niveau de l'héritage. Elle peut exiger que son mari utilise son vrai nom au niveau administratif et dans l'acte de mariage. Si son mari refuse, là elle peut demander le divorce...
 
 
Read more
See his contributions horus
 
Qui n aime plus son chien,l accuse de rage .avec quel identité ce monsieur enseigne? Avec quel identité il s est marié?. Son compte bancaire et ces biens sont a quel nom?es ce qu il a déjà établi une piece administrative avec son ancien nom?.si le monsieur uilise 2 pièce admini...
Qui n aime plus son chien,l accuse de rage .avec quel identité ce monsieur enseigne? Avec quel identité il s est marié?. Son compte bancaire et ces biens sont a quel nom?es ce qu il a déjà établi une piece administrative avec son ancien nom?.si le monsieur uilise 2 pièce administrative on peut comprendre. si Madame veux un peu d argent pour Parti, qu,elle simplifie les choses.
 
 
Read more
See his contributions Zorah
 
@ ZANUPF, MDR, j ai eu la même idée. Il y a tellement de cas pareils en Cote d'Ivoire. Humm zyé voit bouche parle pas.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login