Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso: Six étudiants blessés dans des heurts à l'université de Ouagadougou
 
Vue des étudianst sur le campus de l'université Ouaga 1 Joseph Ki-Zerbo (ph)

©Koaci.com – Jeudi 7 décembre 2017 – Six étudiants Rechercher étudiants burkinabè ont été blessés dans des heurts mercredi à l’université de Ouagadougou lors d’un affrontement suite à un mouvement Rechercher mouvement d’humeur, a annoncé le ministre burkinabè en charge de l’enseignement supérieur Pr Alkassoum Maiga.

‘’Six étudiants Rechercher étudiants ont été blessés lors des affrontements. Quatre ont évacués à l’hôpital Yalgado Ouédraogo dont trois ont vite été libérés tandis que le quatrième qui a eu une lésion au cerveau avec saignement a été gardé en observation’’, a déclaré Pr Alkassoum Maiga Rechercher Pr Alkassoum Maiga qui s’est dit ‘’atterré par ces évènements affligeants’’ qui ont eu lieu sur le campus de l’université Ouaga 1 Joseph Ki-Zerbo.

Selon lui, ce mouvement Rechercher mouvement fait suite une altercation après une tentative de l’ANEB de perturber les cours.

C’est au cours du premier jour d’un mouvement Rechercher mouvement de grève Rechercher grève qu’une quinzaine d’étudiants membres de l’Association nationale des étudiants Rechercher étudiants du Burkina (ANEB) se sont retrouvés sur le campus pendant que les enseignants étaient en salle, ils ont perturbés les cours cela a dégénéré d’un coup puisqu’un groupe d’étudiants important est venu dire qu’ils n’étaient pas d’accord avec ce mouvement Rechercher mouvement de grève Rechercher grève et qu’ils entendaient bien poursuivre les cours, a-t-il expliqué.

‘’Malheureusement la quinzaine d’étudiants armés de gourdins et de machettes se sont attaqués à ceux qui voulaient suivre les cours’’, a-t-il déploré.

Faisant la genèse de cet incident, le ministre Maïga a rappelé que c’est après qu’un étudiant a été agressé et une décision d’un conseil de discipline sanctionnant onze étudiants Rechercher étudiants dont un militant de l’ANEB, que cette structure estudiantine a exigé la levée de la sanction et la révision des décrets encadrants le conseil de discipline, appelant ainsi à trois jours de grève.

‘’Un nombre important d’étudiants a manifesté sa volonté de continuer les cours parce que les perturbations ne font qu’accumuler les retards et les chevauchements (d’années)’’, créant ainsi des tensions entre les étudiants, a-t-il rappelé.

Boa, Ouagadougou
 
 
3078 Visite(s)    0 Commentaire(s)   Ajouter le : 07/12/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter