Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso: Des enseignants observent une journée de deuil à travers le pays après l'assassinat d'un directeur d'école par des djihadistes
 
Inhumation d'un enseignant  (ph) 

©Koaci.com – Vendredi 10 mars 2017 – Une semaine après l’assassinat du directeur Search directeur de l’école de Kourfayel, dans la province du Soum, les enseignants Search enseignants burkinabè ont observé vendredi sur l’ensemble du territoire national une journée de deuil.

Vendredi dernier, des individus armés et non identifiés ont attaqué le village de Kourfayel, localité situé à 5 km de Djibo, chef-lieu de la province du Soum, tuant deux personnes dont le directeur Search directeur de l’école.

A Ouagadougou, les enseignants Search enseignants membres du Bureau de la coordination des 16 syndicats de l’éducation ont organisé une marche silencieuse suivie d’un sit-in devant le ministère en charge de l’éducation nationale.

‘’L’objectif est de montrer vraiment que nous sommes en deuil Search deuil par rapport à ce qui s’est passé au Sahel avec l’assassinat du camarade Salifou Badini, directeur Search directeur de l’école primaire de Kourfayel. Pour nous, c’est un assassinat Search assassinat prémédité’’, a déclaré le Secrétaire général du SNESS Anatole Zongo. 

Les auteurs de l’assassinat du sieur Badini ‘’étaient venus d’abord menacer avant de revenir mettre en exécution leur menace. Voilà pourquoi nous sommes indignés’’, a-t-il soutenu.

Assis devant le ministère et munis de banderole noires, les enseignants Search enseignants ont été reçu par le ministre Jean Martin Coulibaly.

‘’Nous avons appelé le gouvernement à prendre toutes les dispositions nécessaires pour que de telles choses n’arrivent plus jamais. 

Le ministre Coulibaly a rassuré les manifestants que des mesures sont prises pour que de telles choses n’arrivent plus, rappelant la décision du gouverneur de la région du Sahel d’interdire la circulation des engins motorisés de 17h à 6h du matin sur la bande frontalière du Mali et à l’intérieur des villes et villages situés dans la même zone.

En tant que ministre j’ai été tout aussi en colère et révolté que vous de ce qui est arrivé’’, a indiqué M. Coulibaly, invitant les populations à travailler ensemble pour contrer le fléau du terrorisme.

Selon lui, c’est ensemble qu’on ne peut gagner cette bataille en restant ‘’soudés et solidaires avec les Forces de défense et de sécurité’’.

Dans plusieurs autres localités du pays, des marches silencieuses ou des moments de recueillement ont également été organisés par les syndicats d’enseignants.

Fin janvier, des individus armés avaient menacé des enseignants Search enseignants des écoles de Pétega, de Pélem-Pélem et de Lassa, localités situées dans le nord, de dispenser les cours en arabe etle Coran en lieu et place du français.

Boa, Ouagadougou
 
 
5499 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 10/03/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login